Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Last Man Standing, papa bricole (encore)...

9 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Last Man Standing

LAST-MAN-STANDING-House-Rules-Review-550x309.jpg

 

Last Man Standing // Saison 1. Episodes 12 à 24.
SEASON FINALE // BILAN


Last Man Standing n'est pas une sitcom parfaite, et encore moins une série à l'humour hyper light mais par moment, cela arrive à être assez fun. Le souci premier de Last Man Standing c'est qu'elle a un scénario bien trop vieux pour être réellement captivant. Même si ce n'est pas catastrophique, on a l'impression de voir une série des années 90, pas vraiment des années 2010. C'est sûrement son principal défaut. Tim Allen arrive parfois à faire rire, mais ce n'est pas à tous les coups. Alors qu'une série comme 2 Broke Girls arrive à être énergique dans le sens où elle enchaine les blagues à une vitesse de formule 1, Last Man Standing fait le contraire, c'est à petit pas de tortue que l'on attend les gags. Le pire c'est quand on les attend et que l'on se rend compte une minute après que l'on a loupé la blague qui avait été faite. Je pense simplement que je me suis rendu compte avec cette seconde salve d'épisodes que cette sitcom n'était pas vraiment faite pour mon jeune âge. Elle est clairement destinée au public qui aimait Papa Bricole dans les années 90. Malheureusement, on ne peut pas dire que j'ai été un grand téléspectateur fidèle de cette sitcom, car je n'en ai vu que trois épisodes.

La famille de Last Man Standing est assez classique, mais j'aime bien les personnages féminins. Surtout la fille un peu cinglée sur les bords. Elle est très drôle par moment. Elle arrive à être odieuse mais sarcastique à la fois. C'est fun, surtout quand elle se retrouve face à ses parents. Cette saison aura également vécue bon nombre de guests stars. Elles n'ont pas réussie à être vraiment captivantes. Je pense notamment à Kim Kardashian qui n'est venue dans Last Man Standing que pour faire la promo de son livre et cela donne forcément une séance de dédicace dans un épisode, un truc qui dure quelques secondes. On a également eu Nick Jonas, mais malheureusement le pauvre s'est retrouvé avec une intrigue tout aussi moisie. Last Man Standing a sûrement voulu prouver à ABC qu'elle pouvait tout faire sans inviter des guests. Et c'est assez bien fait. Car au fond, la dynamique entre les personnages est là. Mais pour une sitcom, on s'attend forcément à rire souvent, et ce n'est pas le cas avec Last Man Standing. Il y a la sympathie de la famille, mais cela semble s'arrêter là. Malheureusement.
images.jpgCe que j'ai également remarqué avec cette seconde partie de la saison c'est tout simplement que les intrigues que l'on peut développer s'épuisent à une vitesse folle. Je pense notamment à toutes les intrigues que l'on tente de développer au boulot de notre héros. Il y a eu de bonnes choses mais aussi de très mauvaises. Et le dernier épisode de la saison (de même que l'avant dernier) ne parviennent pas vraiment à nous décrocher les rires que l'on attend. Au final, Last Man Standing est une déception. Même si ce n'est pas catastrophique, on s'en lasse assez rapidement. A l'heure où j'écris ces mots, ABC n'a toujours pas renouvelé la série mais je ne suis pas certain de revenir l'an prochain pour une seconde saison si c'est effectivement le cas. Disons que le tout a déjà fait le tour de ce que l'on pouvait raconter à mes yeux. Reste le potentiel de certaines petites intrigues ici et là, comme la jeune fille. Elle est bien le seul intérêt de la série sortie de sa bonne dynamique familiale.

Note : 4/10. En bref, une seconde partie de saison lassante malgré quelques assez bonnes idées et surtout une synergie assez bonne au niveau familial. ABC a réussie de ce point de vue là, c'est indéniable.

Commenter cet article