Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Last Resort. Saison 1. Episode 3. Eight Bells.

12 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-12-19h09m49s10.png

 

Last Resort // Saison 1. Episode 3. Eight Bells.


J'ai toujours autant de mal à cerner Last Resort et étant donné que la série n'a pas des audiences faramineuses, il est inutile de commencer à espérer avoir une saison complète (ou même une seconde saison). Dommage, encore un bon concept qui s'est noyé parce qu'il ne sait faire qu'une chose : stagner. Car c'est bel et bien le problème de l'épisode 2 et accessoirement de celui ci. Les intrigues n'avancent pas vraiment mais l'on nous propose en échange de bonnes scènes captivantes. Car les scènes dans le sous marin sont réellement de bons moments dans les épisodes. Surement les seules scènes anxiogènes de la série. Cela peut nous rappeler en quelque sorte des séries comme 24 par exemple qui parvenait dans un environnement totalement différent à créer quelque chose de très anxiogène et étouffant mais dans le bon sens du terme évidemment. Durant cet épisode nous avons encore une fois eu droit aux séquences plus patriotiques de la série avec notamment des questions qui se pose sur la légitimité de la présence des soldats sur cette île et la manière dont ils doivent agir.

Ce nouvel épisode était bien plus intéressant que le précédent car il permet de renouer un peu avec le côté plus captivant de Last Resort. C'est ce que je voulais. Car si je regarde cette série ce n'est pas vraiment pour regarder Dichen Lachman nager dans l'eau. Ce n'est pas du tout ce qui m'intéresse et ces moments étaient les plus faibles de l'épisode. Tani est pourtant là pour nous faire une sorte de Des racines et des Ailes sur la culture locale (notamment en nous plongeant dans les retranchements de l'ile) avec James King, mais ce n'est pas ma tassé de thé. Je pense que Dichen pourrait être beaucoup plus exploité dans des scènes d'action. L'actrice avait pu prouver tout son talent dans Dollhouse qui est ici réduit à quelques scènes trempées. Pendant ce temps, si j'apprécie beaucoup Kylie, il va falloir peut être commencer à rendre le personnage un peu plus passionnant. Ses interventions diverses avec l'amiral Arthur Shepard (père de Grace) n'avaient pas l'amplitude nécessaire à nous satisfaire.
vlcsnap-2012-10-12-18h30m28s211.png"Eight Bells" tente donc surtout de nous replonger dans l'univers du sous marin et c'était le moment le plus intéressant de l'épisode. Cela me rappelle les meilleurs moments du pilote. Tout ce qui se passe aux alentours manque forcément un peu de charisme, surtout que tout le monde n'a pas l'air d'assimiler le fait qu'ils resteront sur ce caillou pendant un sacré bout de temps. J'aimerais bien que l'on nous parle un peu du ravitaillement de l'île (car le gouvernement ne fait pas suffisamment d'allusion à cette partie là de la série). Ou encore sur des problèmes beaucoup plus logistiques finalement qu'humain. Car le côté côté de la série peut devenir navrant parfois. Je pense notamment à la petite scène en français au début de l'épisode avec Camille de Pazzis (qui ne sert donc pas à grand chose dans Last Resort tout de même). Il y a de bonnes choses mais pas suffisamment non plus. Cela reste une série beaucoup trop médiocre alors que je m'attendais vraiment à une grande conquête façon Battleship.

Note : 5/10. En bref, de bonnes choses mais une exploitation bien trop minimaliste de celles ci.

Commenter cet article