Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Last Tango in Halifax. Saison 1. Episodes 3 et 4.

31 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-12-31-11h04m35s111.png

 

Last Tango in Halifax // Saison 1. Episodes 3 et 4. Three / Four.


Last Tango in Halifax est une série avec une âme. C'est une série touchante qui ne se perd pas dans les méandres. Elle fait évoluer ses personnages dans une direction qui n'est pas sans me rappeler tout ce que je pouvais attendre d'une série de ce genre là. Il y a de l'humour, du drama, et des bons sentiments. C'est la série parfaite pour la période hivernale, à regarder sous la couette avec une bonne tasse de chocolat chaud et quelques biscuits. Après deux premiers épisodes satisfaisants, je ne peux que confirmer ce premier avis avec les deux épisodes suivants que j'ai trouvé tout aussi réjouissants. Il se cache derrière Last Tango in Halifax une âme différente de ces séries que l'on a l'habitue de voir. C'est aussi pour cela que je la trouve plutôt réussie dans son ensemble. Durant le troisième épisode, Celia et Alan cherchent un lieu pour leur mariage. Une quête assez amusante qui va offrir à l'épisode un petit grain de folie. Les personnages sont tendres et tellement gentils. Ils vont alors se retrouver enfermé dans un manoir médiéval... hanté.

Ce n'est pas une intrigue commune mais aussi une intrigue amusante. Last Tango in Halifax ne se laisse pas avoir avec les carcans et surtout les intrigues classiques d'une série de ce genre. J'aurais cru qu'elle allait être faite différemment mais ce n'est pas le cas, bien au contraire. Elle s'est avérée être bien plus intelligente que l'on ne pourrait le croire finalement. Pendant ce temps, Caroline et John vont nous offrir une très jolie scène dans leur jardin. C'était encore une fois amusant et ce que j'aime bien avec Last Tango in Halifax c'est que l'on ne se prend pas la tête. Les personnages avancent comme bon leur semble. D'un certain côté, c'est une excellente idée dans le sens où au moins on ne va jamais là où l'on attend la série. Raff et Paul sont les personnages les plus intéressants de cet épisode mais ce n'est pas pour autant qu'ils n'ont pas la place qu'il mérite. Car durant ces épisodes d'une heure, la série se permet assez bien de laisser à chaque personnage suffisamment de place pour faire ce que chacun a à faire.
vlcsnap-2012-12-31-11h29m05s211.pngvlcsnap-2012-12-31-11h21m41s123.pngDe leurs côtés, Alan et Celia vont enfin prendre la décision de faire évoluer leur relation, et c'était surement l'une des plus jolies surprises de cet épisode, merci à Sally Wainswright, la scénariste. Le quatrième épisode était surement le plus faible épisode de Last Tango in Halifax jusqu'ici. Non pas qu'il était mauvais mais pas aussi réjouissant. J'aurais pensé que la qualité de la série allait être ascendante mais le choix scénaristique de ne pas trop se laisser avoir par les intrigues téléphonées offre parfois quelques surprises différentes. L'histoire lesbienne par exemple, ce n'est pas la meilleure idée qu'ils aient pu avoir, ou encore le mari qui fait une tentative de suicide sans compter sur les autres intrigues mêlant alcoolisme et beau frère. Ce que j'attendais de la part de Last Tango in Halifax c'est une série simple sur des relations amoureuses, ni plus ni moins. Ils tentent ici de compliquer les choses et de faire des ramifications qui ne sont malheureusement pas des plus inspirées. Après l'épisode de la maison hanté, Alan et Celia sont maintenant portés disparus pendant une tempête.

Généralement, la tempête est un atout scénaristique qui permet de mettre en avant les relations entre les personnages sauf que tout ne fonctionne pas très bien. SI j'ai beaucoup aimé Caroline et Gillian qui vont petit à petit encore une fois se rapprocher, je trouve que l'on ne va pas suffisamment loin avec certains personnages. Finalement, ces deux épisodes étaient globalement sympathiques même si le quatrième du nom n'était pas aussi réjouissant que les trois premiers. Malgré tout, je reste assez satisfait de ce début de saison enchanteur. Il y a de très bonnes choses et une envie de faire une série joviale qui invite au sourire du téléspectateur et surtout à la bonne humeur. Le but n'est clairement pas de nous ennuyer ou encore de nous faire passer un mauvais moment.

Note : 6/10 et 5/10. En bref, deux sympathiques épisodes de Last Tango in Halifax malgré les points décevants du quatrième.

Commenter cet article