Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Last Tango in Halifax. Saison 2. Episode 3. Three.

27 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-12-27-02h43m59s190.jpg

 

Last Tango in Halifax // Saison 2. Episode 3. Three.


J’ai beaucoup aimé Gillian dans cet épisode. Cette dernière, se retrouvant face à son passé était terriblement attachante. J’avais envie de la serrer dans mes bras face à Celia. Mais bon, Celia ait les potins et on ne peut pas lui en vouloir. Personnellement je suis un peu comme elle. Peut-être pour cela que j’aime beaucoup Celia et que je trouve Last Tango in Halifax aussi attachante. Je ne pense pas que cela vienne de ce fait là mais bon, en tout cas j’ai adoré suivre les aventures de Gillian cette semaine. Robbie a appris que Gillian avait eu un avortement il y a de ça plusieurs années d’un enfant de lui quand ils étaient ensemble pour la première fois. J’aime beaucoup ce personnage dans l’épisode car il parvient également à se mettre en scène dans une série qui avait finalement besoin d’une histoire comme celle-ci. Celia n’est pas parfaite et ce qu’elle a fait, pourrait bien causer quelques problèmes. Et notamment à Gillian puisque cette dernière se retrouve à avouer quelque chose qu’elle aurait préféré garder pour elle jusqu’à sa mort.

La confrontation entre Gillian et Celia est à mon sens l’un des meilleurs moments de l’épisode. Bien que l’épisode soit suffisamment fourni en bons moments. J’ai bien aimé la place d’Alan également avec ses amis. Ce que j’aime bien dans cette scène que l’on retrouve au début de l’épisode c’est le fait que Last Tango in Halifax ne cherche pas à se concentrer uniquement sur les femmes de la série. Car elles ont beau être majoritaires dans la famille, les hommes ont aussi des choses à nous raconter. Et Alan a lui aussi envie de montrer qu’il peut être là et imposer ses choix. Enfin, cela ne veut pas pour autant dire qu’il part au front face à Celia. J’aime bien également Raff dans cette série. Pas seulement par rapport au fait qu’il s’agit de l’aspect jeune de la série et je peux plus ou moins me retrouver chez lui mais plutôt par rapport au fait que Raff est quelqu’un de drôle. Notamment quand celui ci balance « Maybe we should get married » à sa petite amie. C’est à la fois ridicule et drôle.
vlcsnap-2013-12-27-02h47m17s122.jpgMais cela prouve aussi que Last Tango in Halifax n’est pas uniquement là pour nous servir du drama pur et dur. Il y a toujours un aspect plus léger dans chacun des épisodes de la série. C’est une bonne chose. En tout cas, je n’ai rien à redire de ce point de vue là non plus. J’aime bien également la place de Lawrence, le petit de Caroline. Notamment du point de vue de l’histoire de sa mère. Cela parvient à ajouter un peu de piquant et d’humour dans un épisode fourni en moments plus dramatiques. J’ai bien aimé la discussion de Caroline au sujet de cette histoire d’enfant. C’est touchant car le geste en lui-même reste assez intéressant (et puis j’aimerais bien que Last Tango in Halifax creuse un peu plus cet aspect et cette relation de la série). Mais bon, il va falloir attendre quelques épisodes de plus je suppose. Sally Wainwright, la créatrice de la série prend son temps pour faire les choses et les fait bien. Je dirais que cette seconde saison est presque meilleure que la première pour le moment (même si le début est assez identique en terme de montée d’émotions et de qualité).

Note : 8/10. En bref, toujours aussi bon de voir ces bouts de personnages.

Commenter cet article