Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Last Tango in Halifax. Saison 2. Episode 4. Four.

30 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-12-28-14h50m23s157.jpg

 

Last Tango in Halifax // Saison 2. Episode 4. Four.


Je dois avouer que voir Derek Jacobi dans le rôle d’Alan et Stuart (Vicious) dans la même journée c’est assez déconcertant mais c’est aussi assez amusant. Last Tango in Halifax s’amuse avec ses personnages et les relations de ceux-ci. Notamment celle d’Alan et Celia qui ont décidé qu’il était temps pour eux de se marier. Ils vont donner une place à toute leur famille et leurs amis d’être présent le jour de leur mariage et je dois avouer que j’ai beaucoup aimé. L’épisode cherche à montrer à la fois l’urgence de faire quelque chose de leur vie et enfin unir leur destin (le parallèle fait avec la mort qui va toucher Alan) et l’envie de vivre les choses de façon festive. Les funérailles de Maurice permettent donc d’amener la série vers quelque chose d’autre et surtout de beaucoup plus joyeux. Si la seconde partie de l’épisode est légèrement moins puissante que la première, cela ne veut pas pour autant dire qu’elle était mauvaise. Le changement de ton peut brusquer légèrement c’est vrai mais cela reste malgré tout très efficace et l’on ne peut pas l’enlever à la série.

Encore une fois, Alan était donc tout en émotion et cela fonctionne à la perfection. On ne pouvait pas attendre mieux de la part de Last Tango in Halifax. Et puis les choses fonctionnent tellement bien. J’aurais cependant apprécié que l’on aille un peu plus loin, notamment car j’aime beaucoup Derek Jacobi dans ce rôle. Peut-être qu’il est parfois un peu trop influencé par Celia aussi. On sent que c’est elle qui mène la danse dans leur couple. Cela en devient presque énervant. Même si Alan a déjà démontré qu’il pouvait très bien montrer qu’il a ses propres envies. On peut également être séduit par la relation entre Lawrence et Raff. Les deux adolescents n’ont pas forcément les mêmes liens et le même âge mais leur relation est assez cocasse. Notamment quand l’un se retrouve attaché à une chaise avec du scotch. Il y a également la relation entre John et Raff. Bien que les deux n’aient pas du tout le même âge, ils vont pouvoir partager quelque chose d’assez touchant.
vlcsnap-2013-12-28-14h40m46s22.jpgLe changement de lieu permet également de donner un sens différent à cet épisode et des allures différentes par la même occasion. Le West Yorkshire est un endroit magnifique de ce que la série tente de nous en montrer, et comme Halifax on a l’impression d’être chez soi, près du feu. Il faut dire que les personnalités de chacun sont assez échaudées pour réchauffer un téléspectateur. Il y a aussi le retour de Robbie qui se rend compte du ridicule de sa réaction dans l’épisode précédent et qui vient s’excuser auprès de Gillian. Il y a aussi Judith qui accuse John de lui avoir piqué ses idées. Bonjour la crise de nerfs mais à l’écran cela donne quelque chose d’assez jouissif. Notamment car Last Tango in Halifax joue très bien avec ce genre de séquences presque absurdes mais terriblement attachantes et efficaces. Au final, cet épisode assez fourni. Peut-être un peu trop. Disons que l’on nous balance tout un tas de moments assez bons dans leur ensemble mais la cacophonie ambiante ne permet pas toujours de délier tout ce que l’on veut nous raconter. Fort heureusement que la bonne énergie des personnages fait le boulot.

Note : 7/10. En bref, léger repli par rapport aux épisodes précédents. Pas d’hémorragie cependant.

Commenter cet article