Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Last Tango in Halifax. Saison 2. Episode 5. Five.

1 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-12-29-23h56m58s143.jpg

 

Last Tango in Halifax // Saison 2. Episode 5. Five.


Après l’épisode pas forcément très folichon de la semaine dernière, je ne m’attendais pas du tout à ce que Last Tango in Halifax prenne ce virage. Un épisode particulièrement intense et touchant. Surtout qu’il y avait pas mal de très bonnes choses dans cet épisode. Cet épisode se concentre énormément sur les personnages féminins de la série. J’ai surtout beaucoup aimé la confession de Gillian à Caroline. C’était un grand moment dans cet épisode elle qu’elle ose enfin avouer qu’elle a mis fin aux jours de son mari. Mais tout cela permet aussi de voir que Caroline comprend le geste de Gillian et qu’elle ne peut pas lui en vouloir. En tout cas, la série cherche à faire monter l’intensité émotionnelle de la série d’un cran et cela fonctionne brillamment. Il faut dire que Nicola Walker, dès qu’elle en a l’opportunité, est une femme bourrée de talent. Dans Last Tango in Halifax elle nous le prouve plus ou moins bien à chaque nouvel épisode. Mais encore plus dans celui-ci. C’était son occasion de briller et elle brilla, donc je suis pleinement comblé. Sally Wainwright choisie donc d’en faire baver à ses personnages cette année encore et je sens que ce n’est pas terminé.

Il reste en effet encore un épisode avant que l’on puisse souffler un petit peu (car j’ai déjà hâte de voir la suite personnellement, six épisodes c’est beaucoup trop court). La relation entre Gillian et Caroline est développée tout au long de l’épisode alors qu’elles passent leur journée ensemble. Je dois avouer que j’arrive à comprendre pourquoi elles s’entendent plutôt bien ces deux femmes. Elles ont des parents beaucoup trop à la ramasse et surtout, Caroline par rapport à sa mère. Caroline est surtout contente d’être elle-même, de ne pas devoir s’occuper de ses enfants ou encore de ses exs pour Gillian. C’est donc l’opportunité parfaite de resserrer les liens et cela fonctionne à la perfection. On aurait pu cependant demander un peu plus de temps à Last Tango in Halifax pour faire durer cette histoire émotionnellement forte. Surtout que l’épisode montre à quel point les deux femmes sont seules. Elles n’ont pas vraiment d’amies sur qui compter, elles n’ont presque que toutes les deux. C’est déjà pas mal mais on peut dire que c’est presque touchant pour elle.
vlcsnap-2013-12-30-00h49m06s193.jpgCela ne veut pas pour autant dire que l’épisode oublie les autres personnages. Notamment John qui est là pour apporter le côté plus amusant et cocasse de la série. Ou encore Lawrence que j’aime bien. Je trouve que ce dernier a plein de qualité. D’ailleurs, je trouve que les enfants ont des qualités dans Last Tango in Halifax alors que généralement ils sont dépeint dans les séries familiales comme des personnages terribles que l’on a envie de voir se taire et s’asseoir sans dire un jour. Last Tango in Halifax a réussi l’exploit de rendre les enfants et adolescents intéressants voire passionnants dans une série familiale. C’est beau et Sally Wainwright mérite presque un Award pour ça. Mais ce n’et pas tout, il y a également Alan ou encore Celia. D’ailleurs, Celia et Muriel c’est un truc qui fonctionne là aussi. Je n’ai rien à redire sur ce nouvel épisode de Last Tango in Halifax si ce n’est que j’aurais aimé en voir encore un peu plus. Comme avec chaque nouvel épisode de cette série d’ailleurs. Cela devient presque frustrant à la longue.

Note : 8.5/10. En bref, bouleversant à un moment, cet épisode était magnifique.

Commenter cet article