Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Law & Order : LA. Saison 1. Episodes 12 et 13.

13 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-07-14-00h24m49s14.png

 

Law & Order : Los Angeles // Saison 1. Episodes 12 et 13. Van Nuys / Westwood.


Voici donc les deux derniers épisodes diffusés par NBC de la série, et seuls que je n'avais pas encore vu. Le résultat reste mitigé. Le premier des deux à une scène d'ouverture plutôt pas mal et classique des L&O. J'aime bien. Et "Van Nuys" était d'ailleurs un épisode plutôt pas mal. L'intrigue était bien déroulée, le système bien fichu. De plus, l'univers de la pornographie, souvent éculé dans la franchise était abordé ici du côté de la côte ouest, ce qui au fond, est intéressant car différent. Un producteur peu scrupuleux a voulu faire tuer une jeune actrice car elle était atteinte du SIDA mais ses partenaires ne le savait pas. Mais elle va survivre et pouvoir témoigner. Toute la partie enquête était intéressante, bien menée et avec de multiples possibilités ce qui donne un épisode avec du rythme et de l'action à la manière de la série.

Dans "Westwood", c'est le meurtre du frère d'un jouer de football américain à UCLA. Les détectives découvrent qu'il protégeait sa soeur. Durant l'enquête, leur suspect premier change ce qui ne donne que très peu de temps à Morales et Price (Regina Hall) pour découvrir ce qui s'est passé réellement. Cet épisode a une vraie force : mélanger la partie juridique avec la partie enquête. Morales et Price vont participer à l'enquête, et c'est vraiment pas mal du tout. J'ai bien aimé comment il y a profil de l'investigation, comment sont trouvés les suspects, etc… Souvent dans Law & Order, une partie est privilégiée à l'autre.
vlcsnap-2011-07-13-23h26m15s202.pngvlcsnap-2011-07-14-00h17m43s100.pngDu côté de "Van Nuys", la partie judiciaire était bonne également. J'ai été surpris mais j'ai vraiment adoré la victime de l'affaire. Elle était touchante et dans cette série, j'ai cru que jamais ça pourrait arrivé. Alors je suis ravi que pour une fois elle se permette de réussir ses intrigues judiciaire. J'avais mal de voir que la plupart du temps on avait droit à des trucs ennuyeux, aux personnages chaotiques. Le petit plus c'est le retour de Regina Hall. Son personnage de Price est vraiment pas mal et j'aime bien comment elle réagit, agit et fait son travaille. Aussi bien avec les deux assistants du procureur joués par Molina et Howard.

Pour ce qui est de "Westwood", encore une fois j'ai été surpris puisque la partie judiciaire était plus proche de l'enquête et du côté investigation de la série. C'est plaisant également. En tout cas, pour une fois les duos fonctionnent à merveille et c'est réjouissant. Je n'ai pas été énervé par Skeet Ulrich, et c'est presque une première (enfin, dans l'épisode 14 il était sympathique aussi mais bon, ce n'est pas non plus le meilleur acteur du monde, et son personnage est écrit avec la cuillère à soupe). Bref, ces deux épisodes étaient réjouissants à leur manière, l'un pour son côté attachant et l'autre pour son côté mixage des genres. Il était temps, la série a été annulée.

Note : 6.5/10. En bref, deux épisodes qui laissent partir la série sur une bonne note. Qui l'eût cru ?

Commenter cet article