Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Law & Order : Los Angeles. Saison 1. Episode 10.

8 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-06-08-13h05m53s13.png

 

Law & Order : Los Angeles // Saison 1. Episode 10. Carthay Circle.


Les détectives Winters et Jaruszalski enquêtent sur le meurtre d'une jeune femme dans la communauté afro-américaine de Los Angeles. L'enquête prenait une grande partie de l'épisode et l'équilibre avec la partie judiciaire était plutôt bien gérée. J'avais toujours cette impression de voir du judiciaire pâteux et sans fond avec la première mouture de la série mais finalement, "Carthay Circle" tente de faire du neuf avec un peu de vieux. Une sorte de recyclage réussi en partie. Bref, pour en revenir à l'enquête, les soupçons se portent sur le petit ami de celle ci qui va se faire tuer à son tour. On va alors entrer dans un système où on a des politiques corrompus. J'aime ce genre d'affaire qui met aussi en avant les instances de la région et qui ne restent statique à ne même pas se servir de ce qui enrobe Los Angeles finalement.

C'est ainsi que vient la partie judiciaire. On met une fois de plus sous la loupe Regina Hall. Son personnage squeezé dans la nouvelle mouture pour être remplacée par l'excellente Rubirosa n'a vraiment pas la même empathie. Morales en ADD n'énerve plus qu'autre chose (il est mieux en inspecteur quand même) et j'aurais préféré que ce soit Terrence Howard à plein temps à choisir. Lui et Price vont devoir trouver de nouvelles preuves pour que leur suspect soit bien poursuivi. La machine est pas rouillée, ça coulisse un peu trop sur certains points mais l'ensemble est cohérent.

Au final, "Carthay Circle" est pas un excellent épisode mais malgré tout garde quand même un peu d'intérêt de part son traitement plus en profondeur en utilisant des problèmes et institutions de Los Angeles. On voit que l'on est pas autre part aux Etats-Unis, ça me rassure. Law & Order Los Angeles prouve quand même avec cet épisode que la première mouture pouvait offrir quelque chose de moins dégueulasse mais il reste pas mal de lacune et notamment le manque total de charisme de son duo d'inspecteur ce qui perd complètement l'intérêt même des épisodes. Il reste pas beaucoup d'épisodes avant la fin de la série… Tâchons de vite les expédiés.

Note : 4/10. En bref, derrière un traitement de corruption politique assez léger, une partie judiciaire moyenne et une enquête bafouée par de l'anti-charisme. Voilà un épisode passable.

Commenter cet article