Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Law & Order : Los Angeles. Saison 1. Episode 5.

6 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-11-06-12h43m20s255.png

 

Law & Order : Los Angeles // Saison 1. Episode 5. Pasadena.


J'ai dormi (ou pas). Cette série est une vrai tare. Franchement, c'est aussi mauvais que ça respire l'humeur d'ennui de Skeet Ulrich. Il n'y met vraiment rien dans la série. Je sais pas pourquoi mais cet acteur, on dirait un monoexpressif de plus qui pique tout à Vincent d'Onofrio et Horatio Caine. Il n'a rien d'un personnage très différent des autres et n'a vraiment aucun charisme. Son coéquipier pâti de cette humeur ambiante car pourtant, l'acteur joue plutôt bien son rôle je trouve.
Dans ce nouvel épisode, une nouvelle enquête. Alors que la semaine dernière l'épisode aurait pu être simple et correct, ce qu'il fût, cette semaine c'est un vrai épisode roupillard, qui ronfle sur les mauvaises choses et les maladresses. La série en oublie qu'elle doit aussi prendre le téléspectateur au tripes, comme le fait très bien sa grande soeur New York Unité Spéciale. Là c'est trop terre à terre. Peut être même trop facile pour une série qui doit prendre la relève de la très grande Law & Order.
Si je ne devais garder qu'un bon point dans cet épisode ? Je crois qu'il n'y aurait que les guests. C'est vrai. Je trouve que c'est ceux qui s'en sortent le mieux. Car le casting de la série on ne peut pas dire qu'il soit réussi, il prouve une nouvelle fois qu'il est raté. Alfred Molina ne fait pitié dans son costume d'ADA sans parler de Peter Coyote dont on se pose la question de s'il est là parce que sa retraite a dû être allongé par manque d'argent. Je sais pas, c'est moche et mal écrit. On dirait que ce sont des scénarios refusés de Law & Order qui ont été adaptés à la sauce Los Angeles. Raté.

Note : 1/10. En bref, car les guests étaient bonne. Le reste c'est un déchet qui ramasserait même pas avec des gants.

Commenter cet article