Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Le Tunnel - The Tunnel. Saison 1. Episode 10.

22 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-22-14h24m23s78.jpg

 

The Tunnel - Le Tunnel // Saison 1. Episode 10. Ten.
SEASON FINALE


Etant donné que les audiences ont été plutôt bonnes sur Canal +, je pense que l’on peut déjà parler d’un renouvellement pour une saison 2. Cependant, je trouve que la série aurait très bien pu changer légèrement la fin. Reproduire plus ou moins ce qui a déjà été fait dans la série originale (surtout quand on a déjà vu la fin deux fois au travers de Bron/Broen et The Bridge US) m’a légèrement déçu. J’aurais bien aimé que le fils ne meurt pas, cela aurait été beaucoup plus intéressant de voir les conséquences autrement. Mais j’ai malgré tout bien aimé le fait que The Tunnel choisisse autre chose que la petite maison de banlieue et le congélateur derrière un mur. Cela aurait été dommage de faire deux fois la même chose vous ne pensez pas ? Et puis comme nous sommes au milieu d’un Tunnel et pas sur un Pont, forcément la série a choisi de faire les choses différemment pour la confrontation finale entre James Frain et notre flic préféré. L’épisode se concentre en grande partie sur les recherches pour retrouver le fils de Karl. La course contre la montre est plutôt bien menée, surtout que Clémence Poésy est vraiment touchante.

Ce petit bout de femme incarne à merveille le rôle d’Elise. J’ai déjà envie de la retrouver dans la peau de ce personnage. Je pense que Clémence Poésy est bien meilleure que Diane Kruger dans le rôle de l’inspectrice légèrement autiste. Mais bon, ce n’est que mon humble avis et puis il faut dire que la mise en scène de The Tunnel, irréprochable, a permis de lui mettre toutes les cartes en main pour lui assurer sa réussite. Mais ce qui fonctionne dans The Tunnel c’est aussi le fait que la série cherche à nous prendre aux tripes. L’introduction de l’épisode qui reprend plus ou moins là où l’on avait laissé la série dans l’épisode précédent nous permet d’aller beaucoup plus loin. La tension est là et c’est tout ce qui compte. Les scénaristes de The Tunnel cherchent à nous offrir l’occasion d’aller au plus profond des sentiments de chacun. Notamment de Karl qui est perdu et plein de rancoeur. Il a peur pour la vie de son fils, et il a raison d’avoir peur. Forcément, The Tunnel ne pouvait pas bien se terminer. Cela aurait été trop facile et cela aurait certainement fini par devenir décevant mais la série s’éclate et c’est tout ce que je retiens.
vlcsnap-2013-12-22-14h19m26s180.jpgThomas Vincent, metteur en scène des trois derniers épisodes de The Tunnel apporte une certaine constance. De même que le côté nerveux de l’histoire qui se ressent plutôt bien. Lui, à qui l’on doit notamment le film Le Nouveau Protocole (que je ne connais pas nécessairement malgré un sujet passionnant) avec Clovis Cornillac. Je pense sincèrement qu’il apporte une belle conclusion à une série intelligente. Dans le registre des remakes, je suis certes légèrement déçu par The Tunnel (notamment car sur le début ce n’était pas aussi prenant et nouveau que j’aurais aimé le voir) mais dans son ensemble la conclusion parvient à faire monter la pression et le rythme au fur et à mesure. Que demander de plus… en somme. Dans tout cela nous avons également Elise qui s’en veut d’avoir laissé le fis Roebuck tout seul et ne pas avoir réussi à le protéger. Au fond c’est de sa faute ce qui est arrivé plus ou moins et elle s’en veut. C’est presque mignon, surtout que les adieux à la fin de l’épisode (qui ne sont pas vraiment des adieux si saison 2 de The Tunnel il y a). D’ailleurs, je me demande si la saison 2 serait un remake de la saison 2 de l’originale (contrairement à la série américaine qui s’est émancipée de l’original dès l’épisode 1.11).

Note : 8/10. En bref, une très belle conclusion, teintée de beaux moments et d’une tension palpable.

Commenter cet article