Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Legends. Saison 1. Pilot.

14 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Legends

vlcsnap-2014-08-08-01h39m25s209.jpg

 

Legends // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Au départ Brendan Fraser devait être le héros de Legends. Mais il a renoncé et c’est donc Sean Bean (Game of Thrones, Missing) qui l’a remplacé au pied levé. Etant donné que j’aime beaucoup cet acteur, je dois avouer que j’avais hâte de voir à quoi cette série allait ressembler. Legends est une série adaptée de Legends : A Novel of Dissimulation de Robert Littell par Howard Gordon (Homeland), Jeffrey Nachmanoff (Hostages, Le Jour d’Après) et Mark Bomback (La Planète des Singes l’affrontement). Ce premier épisode est assez balisé mais fait malgré tout du bon boulot. Dès les premières minutes on sait que cette série est légèrement différente de ce que TNT a l’habitude de nous offrir (et cela peut même devenir encore plus sympathique si TNT ne met pas trop les pieds dans la série pour la transformer en procédurale ennuyeuse). Côté guest on retrouve tout de même l’excellent Zeljko Ivanek dans le rôle d’un méchant et puis le casting met en scène Ali Larter (Heroes) et Tina Majorino (Veronica Mars). De ce point de vue là on a tout ce qu’il faut et je dois avouer que j’aime beaucoup le résultat.

Martin Odum, agent de la CIA, a un don pour les "légendes", c'est-à-dire les fausses identités. Il est ainsi envoyé dans une grande variété de missions et finit par se demander si sa propre identité ne serait pas, elle aussi, une légende...
vlcsnap-2014-08-08-01h44m57s196.jpgLes facilités de ce premier épisode sont globalement évidées afin de faire de la série d’espionnage et d’infiltration bien plus intelligente que ce que l’on a la chance de voir habituellement (même si laisser partir une prostituée par rapport à ce qu’elle a vu est un peu abusé et simpliste). Mais après tout, Legends n’est pas forcément là non plus pour faire dans la série trop complexe. Après tout, elle doit séduire un large public et pour ce faire, il faut que l’écriture soit un peu simpliste tout en créant par la même occasion des mystères. Le mystère pour le moment c’est ce que l’on peut voir au début de l’épisode et qui sert plus ou moins de point de départ, sans compter sur le passé de Martin Odum. Un passé que l’on cherche à comprendre surtout quand on ne sait pas vraiment qui il est. C’est peut-être ce qui rend Legends aussi agréable à suivre au premier abord. Sean Bean est parfait pour le rôle. Notamment car son charisme impose tout de suite sa présence. Cette semaine, le personnage qu’il incarne pour le premier épisode m’a énormément fait penser à Walter White (le look, l’histoire de cancer, etc.). Je me demande même si l’inspiration n’était pas ici pour créer le personnage de la semaine.

Par ailleurs, Legends n’est pas une série d’action. En tout cas, son but est plutôt de nous raconter des histoires d’espionnage et surtout de nous poser des questions. Les mystères sont bel et bien présents et l’on se demande donc qui est cet homme que Bobby recherchait pour Martin. Je dois avouer que pour une fin d’épisode cela me rappelle énormément ce que des séries conspirationnistes peuvent faire. C’est une base très classique, imparfaite mais j’ai tout de même hâte de voir la suite. Legends vient de piquer ma curiosité, ne serait-ce que pour le fait que Martin ne sait finalement pas vraiment qui il est et cherche à le savoir, tout simplement. C’est là que l’histoire rappelle donc énormément de séries du genre. Enfin il y a Crystal, incarnée par Ali Larter. J’aime beaucoup cette actrice mais pour le moment on ne peut pas dire qu’elle ait réellement démontrer tout son potentiel. On va donc devoir attendre de nouveaux épisodes afin de savoir ce qu’elle peut réellement nous dire et surtout sur ce qu’elle pourrait bien cacher (ce serait trop facile si elle ne cachait rien du tout).

Note : 7/10. En bref, une introduction réussie pour une série simpliste.

Commenter cet article