Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Beaux Mecs. Saison 1. Episode 8. FINAL.

6 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-06-23h53m22s201.png

 

Les Beaux Mecs // Saison 1. Episode 8. Episode Huit.
SEASON FINALE


Voilà ce que j'appelle une série couillu. Elle tue un des personnages les plus importants de la série : Tony. C'est avec grande émotion que j'ai appris sa mort dans la série. C'était un peu la case inévitable de toute manière mais je reste quand même surpris d'autant de bonne volonté mis dans l'histoire. Cela permet d'offrir à la série une fin dingue et ce qu'elle méritait. La longue scène émotionnelle de fin (les retrouvailles du père et du fils, la mort du père, les retrouvailles de la mère et du fils et enfin, l'enterrement du père). C'était vraiment excellent, dommage que Anne Consigny se retrouve ici car cette actrice est tout ce qu'il y a de plus mauvais dans cette série.

Mais ce n'est pas tout car Tony prépare un coup avec Kenz dans cet épisode. Déguisé en prince arabe et son bras droit ils vont faire tomber les Balducci. J'ai adoré cette histoire. C'était drôle et vraiment bien trouvé. Le duo fonctionne à merveille. J'adore que l'on clôture l'intrigue des Balducci de cette façon, c'était la meilleure possible de toute façon. La relation Tony / Kenz gagne assez de terrain dans cet épisode. J'adore la scène de Kenz aussi, l'infirmière. Ce personnage est tout simplement génial, dommage qu'il ai été aussi peu développé durant la première saison. J'aurais adoré en voir plus.
vlcsnap-2011-04-06-23h56m23s222.pngEnsuite il y a forcément ce que j'attendais pas, la révélation : Tony est le père de Nils, le flic. Alors oui je suis un ignare, c'est certain mais je m'y attendais pas. Ca m'a pas surpris sur le coup mais quand même, je me suis dit : ah ouais, j'y avais pas penser. Je suis rarement fait pour faire de bons rapprochements donc là, j'ai eu du mal à assimiler le passé et le présent. Quand on revient sur le passé de Nils c'est correct mais pas ce qu'on attends le plus de toute façon.

Au final, ce dernier épisode de la première saison clôture un premier chapitre dense et très bien mené. C'est rare de voir de l'aussi bonne fiction française alors quand c'est fait, c'est bon de le souligner. En tout cas, j'ai hâte de voir une suite centrée sur Kenz (et sa vengeance de la mort de Tony). Ce serait bien d'ouvrir ce chapitre en tout cas. Pour en revenir à cette magnifique fin, je crois que le plus joli c'est que c'était bouleversant comme il faut, sans forcer et c'est ça de la vraie bonne série.

Note : 8/10. En bref, une fin de saison maîtrisée de A à Z.

Commenter cet article

thoms2812 13/05/2011 16:17



Mais qu'est ce qu'elle t'a fait Anne Consigny ?? ^^


En ce qui concerne Nils qui est le fils de Tony j'ai commencé à avoir des doutes dans le 7e épisode, je n'ai donc pas trouvé ça surprennant dans cet épisode 


C'est une série française comme on aimerait plus souvent en voir et c'est vrai que c'est vraiment osé de tué comme ça en 2 épisodes Guido puis Tony car une bonne partie de la saison a tourné
autour d'eux.


 



delromainzika 11/04/2011 11:41



Non c'est pas vraiment prévu la suite mais c'est ce que j'espère plutôt ^^ car bon, j'adorerais voir la suite et donc la vengeance de Kenz.



Watcher 11/04/2011 09:43



Tiens je savais pas qu'ils comptaient faire une suite. Je serais quand même moins enthousiaste sans Tony, vu que j'aimais surtout les personnages en tant que duo (pour cette raison j'ai bien aimé
ce dernier épisode vu que la mort de Guido permettait de reporter l'attention sur eux).


J'ai pas été tellement choquée par le jeu d'Anne Consigny sinon ^^


Par contre j'ai eu plus de mal avec le personnage du Commissaire Janvier dans cet épisode, et avec ce choix bizarre de se contenter d'envoyer les Balducci en prison pour une dizaine d'années
(mouais on y croit).