Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Experts - L'homme au lit…

15 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : CSI Trilogie

vlcsnap-2011-12-15-19h56m28s18.png


Les Experts // Saison 12. Episode 10. Genetic Disorder.


Après un début de saison plutôt chaotique, la série nous livre ici un épisode plutôt intéressant et surtout pas mauvais. Ca fait plaisir à voir. L'histoire se tient assez bien et n'est pas sans rappeler les prémices de la série et le côté puzzle. Depuis le début de la série, les épisodes authentique sont rares. En tout cas, "Genetic Disorder" revient un peu aux prémices de la série et c'est ce que j'ai trouvé de passionnant. Après, il y a certains trucs que j'aurais aimé voir différent. Mais CSI revient à ce qu'elle sait faire de mieux, et pas son gloubiboulga de n'importe quoi, entre affaires vides de sens et / ou ennuyeuses à mourir. J'ai notamment adoré toute la partie analyse des indices. Cela faisait un petit moment que cela ne m'avait pas autant plu. A dire vrai, je crois même que je n'ai pas vu ça depuis au moins deux ans. Après, je suis tellement réjoui que j'en oublierai presque que les personnages rament un peu au milieu de l'épisode, ce qui empêche de prendre son pied intégralement. Malgré tout, le scénario confirme aussi que la série veut donner de l'importance à d'autres personnages.

Je pense notamment à Greg qui va mener un interrogatoire, ce qui est particulièrement rare dans la série. L'affaire de la semaine est celle d'un homme retrouvé mort dans le lit de la chambre de la femme du Dr Robbins. Le début de l'épisode est donc particulièrement excitant car le personnage est enfin mis en avant. Même si on n'en voit pas trop de sa vie (malgré quelques flashback lors de la collecte des indices dans sa maison), c'était tout de même intéressant. Robert David Hall n'est pas le meilleur acteur de la série, loin de là, mais je sais pas, il apporte une sorte de confort, de sérénité à la série. Il permet de lier les personnages sans vraiment le pouvoir. Peut être parce que c'est très justement le seul personnage qui ne va jamais vraiment hors des enquêtes. Il reste dans le schéma des épisodes, des indices, de la découverte du corps au début. Alors justement, quand on s'intéresse un peu à sa vie c'est abrupte mais malgré tout intéressant.
vlcsnap-2011-12-15-20h17m06s113.pngAu final, "Genetic Disorder" n'était pas un mauvais épisode, bien au contraire, j'ai trouvé qu'il était même plutôt réjouissant. Même si il manquait peut être de fun et de développement personnage ou encore d'action, il était plutôt correctement écrit et surtout intéressant. On s'ennui pas du début à la fin et c'est une très bonne chose. Je ne sais pas trop si c'était une bonne chose de se concentrer sur ce personnage maintenant quand on a le départ de Catherine Willows à prévoir en janvier prochain mais malgré tout, je ne vais pas cracher mon plaisir. J'ai hâte de voir le départ de cette dernière car je veux voir si ils vont ou non raté l'épisode (ils n'ont pas intérêt mais on ne sait jamais). Sinon, le reste des personnages est très secondaire, notamment David Hodges ou encore D.B Russell. Ce dernier ne sert pas à grand chose dans l'épisode, sauf à souder l'équipe. Un travail qu'il fait moyennement. Ted Danson est un bon acteur, peut être un peu trop classe pour CSI.

Note : 6.5/10. En bref, un sympathique petit épisode qui permet de clôturer la première partie de la saison.

Commenter cet article