Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Experts : Miami. Saison 9. Episode 16.

1 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : CSI Trilogie

vlcsnap-2011-06-26-23h20m36s184.png

 

Les Experts : Miami // Saison 9. Episode 16. Hunting Ground.


Excellent épisode, un des meilleurs de la saison, c'est même certain. Cette enquête partait déjà très bien. Ca vous dit une partie de chasse ? Sauf que cette fois, c'est des clandestins que l'on chasse avec des arcs et des flèches qui valent des milliers de dollars. Quelle partie de plaisir cette introduction. Il y a une vraie force avec cette série, c'est de nous faire entrer directement dans le vif du sujet sans prendre le téléspectateur avec des pincettes. J'aime ça, la caméras embarquée est une réalisation courante dans CSI Miami mais elle donne aussi un vibrato à l'élégance même de la scène, qui, en rendu final, est absolument époustouflante de réalisme. L'entrée était donc succulente. Reste le plat consistant.

Et c'est là où rien ne blesse. Car l'enquête était vraiment menée tambour bâtant. D'une part par Ryan et Natalia qui vont aller récolter des indices. Une petite visite sympathique des marécages des Everglades (enfin, je me comprends, des faux Everglades puisque la série est tournée à Los Angeles). Bref, l'idée des plans extérieur est excellente. Mais le plus important c'est que Horatio va nous livrer deux scènes extrêmes. La première c'est une scène de torture au milieu de l'épisode. C'était bien fourni et Horatio avait son regard sadique. Le tout était avec Ryan. Parfois, je me dis que finalement, il n'aura jamais les "couilles" d'aller jusqu'au bout de la vraie torture car le suspect va forcément avoué avant.
vlcsnap-2011-06-26-23h45m59s45.pngIl y a une autre scène et cette fois elle est à la fin de l'épisode. Horatio va tenté de faire peur en menaçant d'une arme un suspect. La scène est intense, on pense presque qu'il pourrait lui tirer dessus mais la morale prend quand même le pas et l'épisode termine dans une sorte de mélo un peu trop classique. C'est certes la force de caractère des personnages et surtout de la série en elle même, ou bien même de sa construction, mais l'ensemble tient vivement la route et s'accroche à une logique qui fait mouche à presque chaque épisode. Je crois n'avoir été déçu que d'un seul épisode de cette saison de CSI Miami. Une vraie réussite sous un soleil battant.

Note : 8/10. En bref, un épisode très fort en adrénaline avec un Horatio toujours aussi borderline dans la pratique de son métier. J'adore.

Commenter cet article