Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Experts : Miami. Saison 9. Episode 2.

25 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : CSI Trilogie

vlcsnap-2011-03-21-22h53m26s37.png

 

Les Experts : Miami // Saison 9. Episode 2. Sudden Death.


C'est le typique épisode qui débute sur les chapeaux de roues et qui se termine en queue de poisson avec un long moment d'émotion. C'est aussi un genre d'épisode dont Les Experts : Miami raffole. Justement, la course poursuite à pied au début de l'épisode, caméra embarquée lance l'épisode comme j'aime bien. Sans mâcher mes mots, je dirais même qu'elle déchire du papier peint. C'est vraiment du bon CSI Miami. Mais la suite se gâte pas tellement car le plaisir est également au rendez-vous.

En effet, cette semaine c'est l'affaire d'une escort girl, Kristen, qui est retrouvée dans la piscine d'un club très sélect. Un quaterback, son dernier client, est suspecté de l'avoir noyé en la forçant à boire du champagne. L'explication sur cette noyade prouve encore que les Experts Miami tente de convaincre le téléspectateur de la véracité des propos. C'est intéressant et m'intrigue toujours. Ca permet de garder le téléspectateur en haleine jusqu'au dénouement.
vlcsnap-2011-03-21-22h28m42s45.pngLa présence de James Frain dans l'épisode m'a également ravi. Cet acteur est excellent. Il a ce regard tellement étrange et mystérieux mais également vilain qui fait qu'il est parfait pour le rôle. J'aurais peut être un petit regret. La nouvelle enquêtrice qui débarque dans cet épisode est pas assez mise en avant, comme si elle débarquait mais qu'on s'en moquait (d'un côté, c'est un peu le cas). Et de l'autre le fait que Emily Procter reste assise durant tout l'épisode (l'actrice est enceinte il faut dire) et donc le personnage de Calleigh ne sert strictement à rien. Encore un regret de plus.

Au final, Les Experts Miami sait y faire avec sont téléspectateur. L'affaire était rythmé et avait James Frain dans ses filets, de quoi rayer le planché. Peut être que certaines facilités dans le scénario et le crochet facile dans la résolution de l'enquête de façon plutôt abracadabrantesque (le coup des confettis) mais le détail compte toujours, auraient pu être transformé en quelque chose de plus phénoménal.

Note : 6/10. En bref, rythme garanti.

Commenter cet article

delromainzika 26/03/2011 11:24



Ouais c'est clair mais il est bien dans les rôles de méchants et sa tête aussi fait pas très gentille lol ^^



Benjamin 26/03/2011 10:21



Ce qui est marrant, c'est que dès que j'ai vu James Frein dans l'épisode j'ai de suite dit à ma mère que c'était lui le coupable... et j'avais raison. Lui arrivera-t-il une fois dans sa carrière
de jouer le gentil? xD