Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Jeunes Loups. Saison 1. Pilot (Québec).

16 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-16-02h28m20s121.jpg

 

Les Jeunes Loups // Saison 1. Episode 1. Pilote.


Après avoir découvert Série Noire, je me suis lancé dans l’une des autres nouveautés série de l’année au Québec et c’est Les Jeunes Loups du Réseau TVA qui emprunte donc un thème connu de tous puisqu’il s’agit celui de la presse. Cependant, des séries sur le monde de la presse, il n’y en a pas beaucoup. Nous avons bien évidemment The Newsroom aux Etats-Unis et accessoirement une partie journalistique papier cette fois dans Borgen par exemple. Mais c’est en France que l’on retrouve une série à l’univers assez similaire et c’est une ancienne production Canal + qui a duré 2 saisons : Reporters. Si je devais faire une comparaison entre Les Jeunes Loups et Reporters, je dois avouer que la production Canal + gagne haut la main. Ce n’est pas que cette série est mauvaise mais disons que ce premier épisode manque parfois de rythme et les intrigues développées (notamment cette jeune policière assassinée qui fait la Une de la presse) n’a rien de bien efficace à mon goût. J’aurais bien aimé que l’on se concentre bien plus sur tout ce qui fonctionne.

Claudie St-Laurent et Maripier Renaud sont nouvellement propriétaires du journal papier Le matin et du journal web Le Webmatin. Leur jeune équipe de journalistes talentueux, déçus par les limites du journalisme traditionnel, trop lié avec les puissants et les milieux d’affaires, est unie par la quête de vérité et de justice. Ensemble, grâce à leur indépendance d’esprit, à leur ténacité, mais aussi grâce aux possibilités technologiques actuelles, les jeunes loups sont déterminés à s’affranchir des règles pour servir la vérité. Libres de tout pouvoir, ils ébranlent les codes et normes du journalisme révérencieux au profit d’un journalisme d’investigation sans concessions ni compromis. Ils apprendront toutefois que déranger les puissants peut avoir des conséquences imprévues.
vlcsnap-2014-01-16-02h21m26s73.jpgCar oui, des choses fonctionnent tout de même dans Les Jeunes Loups. Nous suivons donc les aventures du journal Le Matin avec notamment un jeune garçon qui n’a qu’une seule envie : être embauché. Si la rédactrice en chef n’est pas très chaude au départ, elle va décidé de lui donner une chance. Pour cela il doit apporte un scoop au journal. C’est l’une des parties les plus intéressantes de ce premier épisode et elle est complètement laissée à l’abandon. En effet, ce ne sont que quelques anecdotes (la prise de la photo, le rapide scoop et puis l’arrivée au journal pour voir ce que l’on peut en faire ou non). Le journalisme se développe également au travers des méthodes des journalistes pour obtenir leurs informations de même que la question éthique se pose quand une photo pas très reluisante de la pauvre jeune femme assassinée est disponible entre les mains de la rédaction. Faut-il poster cette photo ou non ? Telle est la question. En tout cas ça a le mérite de poser de bonnes questions mais encore une fois tout est trop effleuré et superficiel.

Dommage que Les Jeunes Loups soit aussi décevante car j’avais trouvé le pitch vraiment intéressant et je suis du genre à être assez intrigué par les séries se déroulant dans le monde du journalisme et de la presse. Car ce n’est pas un sujet qu’il est facile de raconter. Preuve en est, des séries que j’ai pu citer plus haut, seule la saison 2 de Reporters a réellement su m’accrocher. The Newsroom à côté n’est pas mauvaise et a ses moments de gloire mais globalement ce n’est pas non plus la peinture journalistique que l’on peut attendre. La série de Sorkin se concentrant avant tout sur les relations de ses personnages. Les Jeunes Loups s’apparente également pour certains canadiens comme une sorte de suite de Scoop, une autre série de Réjean Tremblay qui a connu 4 saisons entre 1992 et 1995 et qui était diffusée sur Radio Canada. Je n’ai jamais connu cette série mais je dois avouer que si elle était aussi bâclée que Les Jeunes Loups… elle n’aurait pas fait long feu dans mon planning.

Note : 3/10. En bref, un sujet intéressant bâclé au travers d’un scénario brouillon et d’intrigues pas très passionnantes. Dommage.

Commenter cet article