Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Lascars. Saison 2. BILAN (France).

13 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

Capture-d-ecran-2014-07-13-a-19.05.12.png

 

Les Lascars // Saison 2. 12 épisodes.
BILAN


Création originale de Canal +, Les Lascars (2012) est une bonne surprise depuis ses débuts. Je dois avouer que je ne sais pas du tout quoi attendre de la saison 3 après la fin de cette seconde saison mais peu importe, cette saison est dans la continuité de la précédente. C’est drôle, fun et les petites histoires de ces losers de la vie sont tout de même sacrément bien trouvées. Il y a des moments où Les Lascars devient un peu pathos (notamment sur la paternité, les relations entre hommes et femmes, etc.) mais ce n’est pas vraiment dans le mauvais sens du terme. Bien au contraire, c’est toujours très bien exploité par l’univers de Les Lascars et cela donne donc une série qui ne connait pas de limites. Tout débute alors que nos quatre potes de Condé-sur-Ginette sont dans la galère. Cette adaptation du film Lascars (2009) continue donc de faire quelques miracles d’un point de vue humoristique et ce dès le début de l’épisode. Ils vont alors devoir travailler dans la sandwicherie de Mamadou (et pour le coup ils ne vont pas vraiment avoir de chance). Je dois avouer que j’étais heureux de retrouver Polo, Malik et Barkette. Je suis un peu plus réservé sur Jo, notamment car c’est à mon sens le personnage le plus sérieux de la bande et donc celui qui m’intéresse le moins. Alors que Malik par exemple, notamment dans son rapport avec son fils.

Cette intrigue de la saison aurait pu être complètement ratée, notamment car vous savez pertinemment que je ne suis pas vraiment fan des bébés dans les séries (et surtout dans les comédies) mais je reconnais que ici c’est tout simplement brillant tout comme et parfait, comme je pouvais le demander à Les Lascars. La série s’amuse de l’incongruité de la situation et le tout fonctionne terriblement bien. Surtout que Nassim Lyes est un bon acteur. Bien que le rôle qui lui soit donné dans Les Lascars ne soit pas non plus un rôle difficile à jouer, le trouve qu’il amène au personnage des émotions inattendues ce qui le rend d’autant plus attachant. Dans la première saison c’était le beau gosse, le tombeur, celui qui parlait et claquait des doigts. Pour le coup, dans cette seconde saison les choses évoluent un peu. A la fois par rapport à son fils qui débarque pour chambouler sa vie mais aussi dans sa relation avec les autres. Car derrière cet homme se cache quelqu’un de profond et de mignon comme tout. Par ailleurs il y a Barkette. Ce dernier est un personnage assez fun mais son acteur ne fait pas grand chose de nouveau. Disons que l’on a l’habitude de voir ce qu’il fait ici dans tout ce qu’il peut incarner. Pourtant, j’aime bien ce personnage.
466967.189.jpgIl est un peu bête sur les bords par moment et tente aussi parfois de remettre tout le monde sur le bon chemin. Notamment car c’est peut-être le personnage le plus sérieux de l’histoire de Les Lascars. Enfin, en apparence car il y a aussi Polo qui tente d’être sérieux sans jamais réussir à l’être car c’est aussi un personnage complètement immature et qui se retrouve toujours dans les pires combines qu’il soit. Par ailleurs, la série ne cherche pas à transformer la banlieue en quelque chose de violent mais simplement à nous raconter des intrigues un peu folles sur les bords qui fonctionnent terriblement bien. En revenant en forme, Les Lascars prouve aussi que les personnages et les scénaristes ont grandi. Les personnages nous racontent des intrigues plus profondes alors que la première saison était bien plus dans la vignette. Il y a des situations qui sont assez mémorables, notamment quand la série tente de nous raconter les aventures professionnelles des personnages qui tentent tout simplement de s’en sortir. Forcément, la sandwicherie de Mamadou sert à tout un tas de trucs et c’est peut-être ce qui va aussi permettre à la série d’évoluer et d’aller dans une toute nouvelle direction.

La saison est aussi bien plus fluide que la première saison alors que celle-ci a des intrigues à suivre sur plusieurs épisodes et ce tout en faisant en sort que l’humour de la série ne change pas (cela aurait été dommage). On a encore des histoires de romances à droite et à gauche, ce qui donne l’occasion à Les Lascars de retrouver aussi le problème que chacun a avec les relations amoureuses (on a notamment Jo, qui va alors trouver son intérêt dans ce genre d’intrigues tout simplement). Finalement, je pense que la prochaine saison a énormément de potentiel, surtout que Canal + semble soutenir cette bande dans leurs délires les plus fous. Pourquoi pas après tout, en tout cas je n’y vois pas d’objections.

Note : 7/10. En bref, fun et réussie, une saison plus mature.

Commenter cet article