Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Lie to Me. Saison 2. Episode 13. Double Dip.

28 Juin 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-9828921.png

 

Lie to Me // Saison 2. Episode 13. Double Dip.

 

Dans cette nouvelle aventure de Lie to Me on suit le meurtre d'un riche millionaire. Sa femme, beaucoup plus jeune qui lui est donc le premier suspect de ce meurtre car elle est l'héritière de tout l'argent. Elle est donc inculpé du meurtre de son mari après que l'on ai retrouver ses empreintes sur la scène du crime. Bref, cette intrigue classique permet à Lightman de s'en donner une nouvelle fois à coeur joie, sans le FBI !

C'est justement le truc génial. La série se sépare du FBI pour être un peu plus en roue libre. Lightman doit en plus faire face à sa femme, avocate à la cour de l'accusée. Et quand Lightman se lâche quand il est appelé à la barre c'est trop drôle. Personnellement, j'ai vraiment pris mon pied mais j'ai des doutes sur le fait que ce genre de chose peuvent vraiment se dérouler durant une audience. Je crois qu'il n'aurait pas pu rester plus d'une minute notamment pour ses outrages intempestifs.

L'intrigue de l'épisode est plutôt pas mal car on est du côté judiciaire de l'histoire pas du côté vraiment "enquête" et donc on est beaucoup plus dans la réalité de la société Lightman Group qui vient en aide, moyennant facture, à des gens qui sont accusés à tort. Quand on sait que Lightman est un peu "anti gouvernement" (après avoir vu le dernier épisode) et c'est ce qui, je pense, l'a poussé à créer sa société. De plus, on découvre dans cet épisode que le détecteur de mensonge qu'il a dans la tête n'est pas le fruit d'un don mais d'un travail de recherches. Ce n'est donc pas un mentalist Lightman. Je trouve cela intéressant les intrigues qui permettent de découvrir un peu plus le personnage.

L'intrigue sous jacente avec l'ex femme de Lightman vs Lightman c'est intéressant sans être géniale. Cependant, on reste quand même accrocher facilement aux petites piques de Lightman et de sa femme notamment la partie dans la cellule ou les moments à la barre. Je pense que de toute façon la série tient de l'interprêtation sans accro d'un Tim Roth en pleine forme (je suis d'ailleurs déçu qu'il est du refusé de tourner dans Inglorious Basterds suite à un emploi du temps trop charger). Cet acteur montre qu'il a du talent à jouer la nonchalence et moi j'adore. Il est parfait pour Cal Lightman et cet épisode le démontre une nouvelle fois.

 

Note : 7/10. En bref, un cop show qui oublie de loin le côté "cop" pour faire le "show". Perso, j'adore.

Commenter cet article