Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Lie to Me. Saison 2. Episode 14. React to Contact.

4 Juillet 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-15197266.png

 

Lie to Me // Saison 1. Episode 14. React to Contact.

 

Oh mon dieu ! Un épisode catastrophe. J'ai trouvé l'épisode pas du tout inspiré, très plat avec une histoire sur fond militaire, en bref, de quoi me faire bailler. L'ensemble était bien en dessous de ce que j'aime dans la série et même si le FBI ne fait pas son intrusion dans la série cette fois non plus, et bien, c'était pas terrible.

L'intrigue de la série. Lightman se remémore les bons moments avec son père qui était militaire, ... bon, ce n'était pas le pire moment de l'épisode mais bon, c'était tout juste correct. En effet, Lightman et ses petits problèmes et l'histoire de ses débuts, c'est sympa mais l'histoire de son père on s'en fou royalement (enfin, je trouve perso que ce n'est pas super). Le "cliff" si c'est un "cliff" était intéressant avec Lightman et ses examens médicaux. On s'intéresse au personnage un peu plus profondément dans cette saison ce qui n'est pas pour me déplaire et qui me permet de mieux l'apprécier.

L'intrigue de l'épisode. Alors là c'était la catastrophe. Avec un ex acteur dont j'ai complètement oublié le nom mais qui jouait Victor dans Dollhouse. Il incarne ici un soldat qui va reçevoir une médaille, la Silver Star, très haute distinction militaire pour ses efforts au combat. Cependant, il doit passer une batterie de test chez le Lightman Group pour être sûr qu'il est mentalement toujours dans le moule. Cependant cette histoire était ennuyante et franchement, Lie to Me m'avait habituée à mieux depuis son retour cet été mais là, non, manque d'inspiration ou alors manque total d'imagination. L'épisode plonge vraiment dans les méandres de la série et c'est bien dommage. Je n'ai rien à dire de plus sur ce fiasco.

 

Note : 4/10. En bref, un épisode long et ennuyeux.

Commenter cet article