Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Lie to Me. Saison 2. Episode 21. Darkness & Light.

6 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-09-06-16h51m39s61.png

 

Lie to Me // Saison 2. Episode 21. Darkness and Light.

 

Un bon épisode de Lie to Me n'est pas forcément un épisode où il faut une grosse explosion devant le Lightman Group, un soldat devenu cinglé, ... non. Dans cet épisode, on est devant un schéma classique d'une série du genre de Lie to Me et la sauce prend une nouvelle fois. Mettant en scène une histoire complètement dans la politique anti-porno se sert justement de ses faiblesses pour en faire des atouts. C'était vraiment un épisode sympathique au final.
Pour une fois l'épisode ne se sert pas entièrement du FBI. Bien que la présence de l'agent Reynolds se fait durement ressentir, ce personnage a réunit a être le moins antipathique possible. La scène d'ouverture de l'épisode avec Foster et Lightman aurait pu être une scène d'un couple qui cherche une actrice porno pour pimenter leurs ébats sexuels dans un threesome. Alors ? Vous en pensez quoi. Personnellement, Lightman était parfait dans son rôle dans cet épisode et jusqu'au bout de l'enquête il était à fond.
Par ailleurs, l'intrigue secondaire de Torres et Loker n'était pas très intéressante. Un poil ronronnante et faisant perdre tout piquant à l'épisode, cette guerre pour une promotion mêlant au tout une intrigue amoureuse naissante entre les deux personnages était bâclée. Disons que ce n'était pas vraiment génial. Ca pataugeait dans le bassin des débutants, la série s'offrait un petit plaisir solitaire sans apporter grand chaud au fond et à la forme.
Si Lie to Me est loin d'être la meilleure série policière, Tim Roth est vraiment celui qui porte la série sur ses épaules. Dans cet épisode il y a de la place pour tout et la série a réussit son pari de mettre en avant l'intrigue et ses autres personnages pour ce nouvel épisode, quitte a laissé Tim Roth un peu de côté. On a donc une Foster sympathique, un Reynolds qui est moins chiant sans dire non plus qu'il est génial et une intrigue père / fille qui se développe aussi bien du côté de Lightman que du côté de l'intrigue policière de l'épisode. Le prochain épisode c'est le season finale et j'ai hate de voir la saison 3.

Note : 8/10. En bref, une intrigue maîtrisée sans en faire trop.

Commenter cet article