Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Lie to Me. Saison 3. Episode 9. Funhouse.

11 Janvier 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-01-11-20h33m46s45.png

 

Lie to Me // Saison 3. Episode 9. Funhouse.


Voilà un épisode qui aurait pu être bien mais qui est écrit comme les pieds et qui sent aussi mauvais que le plus fort des Munster. Si seulement le talent de Tim Roth qui était tout simplement remarquable ici pouvait suffire pour sauver un épisode. Vous n'y crois pas hein ? Et bien c'est bien vrai. Car même si l'acteur est excellent, il est cloué au lit avec une grosse migraine scénaristique.
En effet, cette semaine c'est Lightman à l'hôpital psychiatrique où il doit faire face à un méchant docteur qui retient un patient en le droguant. Cette intrigue déjà vu des centaines de fois ailleurs, et même bien mieux employé dans d'autres séries, c'était ici ridicule. Je n'ai pas aimé le casting de guests de l'épisode. C'était mauvais et les reflux gastriques m'ont donner envie de rendre mon bon dîner. C'est dire. Ca manquait vraiment de matière. C'était tellement superficiel. Ils se sont dit, on va compter sur Tim Roth, il va tout déchirer.
Et au final oui il déchire tout. J'ai adoré le voir un peu sur le bord de la déchéance. C'était sympa et l'acteur montre qu'il a du talent à revendre seulement voilà, comment être totalement pris dans le jeu d'un acteur quand l'intrigue autour de lui refaire dormir un lion sans tranquillisant. Ca rognait le papier du script dans le coin j'ai l'impression et de ce faite on nous sert des scènes, une succession de scène jusqu'à la résolution finale. Rien de bien folichon au panthéon du ridiculement mauvais épisode qu'est celui ci.
Au final, je crois que Lie to Me peut être annulée car si c'est pour faire des épisodes avec un Tim Roth excellent mais un scénario dénué de sens, alors autant que Tim aille voir ailleurs pour faire quelque chose où son talent ne sera pas roulé sous une pluie de cailloux.

Note : 3/10. En bref, c'était pas folichon mais si vous voulez voir Tim Roth au sommet, alors ça vaut le coup.

Commenter cet article

fred 25/05/2013 22:06


Le prère du scénarisye étant décédé (voir dédicace en fin d'épisode) je pense que cette critique est un peui fort !