Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Line of Duty. Mini-series. Part 3.

12 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-07-12-21h50m42s13.png

 

Line of Duty // Mini-series. Part 3.


Petit à petit, cette plongée âpre dans la corruption policière anglaise devient de plus en plus intéressante. On était en droit d'attendre quelque chose de consistant et de bon, et ce troisième épisode nous le livre. Evidemment, la première partie reste la meilleure. Mais je trouve que ce troisième épisode permet de faire monter d'un cran supplémentaire la qualité de la mini série. En effet, petit à petit, on fait monter la pression d'un cran et cela devient de plus en plus captivant. Maintenant que chacun des personnages est à sa place, on ne peut qu'attendre les prochains mouvements de chacun. Ce que j'ai particulièrement adoré c'est le moment où Arnott se retrouve chez Gates à parler avec la femme de ce dernier. C'était jouissif. Mine de rien, alors qu'Arnott n'était pas grand chose dans le premier épisode, il est maintenant l'une des pièces maitresse de la série. Et son importance est largement démontrée dans le cliffangher de l'épisode informant qu'il n'est pas l'homme de la situation.

Le prochain épisode risque donc d'être intéressant puisque Line of Duty fait de très belles promesses. Celle de mettre Arnott de côté et donc de laisser l'affaire qui se monte petit à petit contre Gates, s'évaporer dans la nature. Le fait que la femme de Gates soit maintenant un peu plus suspicieuse permet aussi de faire monter la pression d'un cran. Tout s'écroule tel un château de cartes autour de Gates. C'est très plaisant et la série s'amuse avec nous. Elle nous faire passer d'un genre à un autre (du drama familial au petit thriller psychologique qu'elle est la plupart du temps sans aucun problème). Sans compter sur une réalisation au poil, Line of Duty parfait le tout avec un script de qualité (bien qu'imparfait) et grâce à la prestation de Lennie James (entre autre). C'est un très bon acteur et il le prouve encore cette semaine alors qu'il doit gérer pas mal de choses : sa famille, sa maitresse, son boulot et Arnott qui tente de lui mettre la main dessus. L'assassinat de la maitresse de Gates, Jackie, permet là aussi de tout de suite prendre le téléspectateur au tripes.
vlcsnap-2012-07-12-21h42m33s248.pngLine of Duty est une petite série certes, mais elle est aussi là pour ne pas rire. Gates tente par tous les moyens de maquiller la mort de Jackie, alors que cela pourrait lui nuire bien plus d'après lui. L'interrogatoire entre Arnott et Gates était aussi un solide petit moment de la série. Au final, Line of Duty fonctionne bien plus autour des dialogues et de la confrontation des personnages, que dans l'action qu'elle tente de mettre en place. Je pense que je n'ai rien à redire sur cette série pour le moment qui ne cesse de me surprendre. J'espère que les deux derniers épisodes sauront me surprendre encore plus afin que la série s'achève en beauté. C'est tout ce qu'elle mérite en tout cas. Et puis je ne serais pas contre une petite nomination de Lennie James aux prochains BAFTA, il pourrait peut être râfler un petit award bien mérité. Par ailleurs, je trouve que dans cet épisode le ton était plus tendu et bien moins léger que dans les deux premiers épisodes (le premier faisait de la mise en place et le second une plongée plus policière).

Note : 7.5/10. En bref, la série monte encore d'un grand.

Commenter cet article