Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Line of Duty. Mini-series. Part 5.

27 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-07-27-21h19m32s218.png

 

Line of Duty // Saison 1. Episode 5. Five.
FINAL PART


Je dois avouer que Jed Mercurio, le créateur de Line of Duty, a fait l'une des séries policières les plus prometteuse de sa catégorie. Je regrette qu'il ne puisse pas y avoir de suite car finalement il y avait tellement de choses à faire encore autour de Gates et d'Arnott. Finalement, cette mini série prouve encore une fois la suprématie ces anglais dans un genre que les français pourraient sublimer si l'on nous en donnait les moyens. L'ambition n'étant pas là (sauf chez Canal +), forcément, on se retrouve avec des séries policières (sauf Profilage) assez pathétiques. Mais rien de comparable à Line of Duty. Tout n'est pas parfait dans cette série (ou mini série plus précisément) j'en conviens, mais ce n'est pas non plus mauvais. Malgré tout, je pense qu'il y a des pistes pour une potentielle suite, qui devrait être forcément très différente mais tout aussi passionnante si l'on laisse encore autant de liberté à Mercurio dans ce qu'il écrit.

Le moment le plus intense de cet épisode se déroule dans une voiture avec Gates qui confronte le meurtrier de Laverty. Ce face à face était palpitant car les dialogues sont bons, intenses, creusés. On ne veut pas que la tâche soit facile et surtout, on ne veut pas que Gates s'en sorte facilement. Il faut une issue fatale pour le personnage qui se suicidera plus tard en passant sous un camion sur l'autoroute. Une scène que le téléspectateur vit comme un choc. Autant dire que j'ai réellement eu peur. Même le reste de l'épisode était très bon. Le début revient sur l'évènement de l'épisode précédent où Arnott était laissé par Gates entre les mains de cette terrible bande de voyous. Il a eu de la chance finalement Arnott que Gates sont là. Gates va aussi en profiter pour avouer à sa femme en quelques secondes qu'il a eu une relation extra conjugale. C'est amené avec finesse finalement, malgré la spontanéité du dialogue. On sent le poids des mots.
vlcsnap-2012-07-27-21h21m50s57.pngLennie James mérite réellement une nomination pour sa performance dans Line of Duty. ll y est magistral jusqu'au bout. On va également passer sur le thème de la mort avec Sammy, le chien de la famille. C'est une douleur qui va être difficile à vivre pour Gates car il a encore plus de raisons d'en vouloir à quelqu'un. Cela permet de faire monter la pression et de rendre Gates incontrôlable. J'ai réellement cru qu'il allait tuer cet homme. Mais il ne l'a pas fait, je pense que l'on peut le remercier pour cela. Au final, cet épisode clôt parfaitement cette mini série de 5 épisodes. Elle a des chances de revenir pour une seconde salve, il y a encore des choses à raconter, peut être en mettant Arnott au centre des affaires. Je ne sais pas, en tout cas, je conserve un très bon souvenir de cette série policière et maintenant, pour me consoler de sa fin, je veux voir la suite de Luther...

Note : 8/10. En bref, un très bon épisode qui conclu parfaitement une saison plutôt solide.

Commenter cet article