Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Line of Duty. Saison 1. Pilot (UK).

27 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-06-27-01h57m31s55.png

 

Line of Duty // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Lennie James, l'un des grands héros de Jericho était de retour dans son pays natal pour tourner une petite mini série pour BBC2. Elle se découpe en cinq parties et raconte les aventures d'une policier charger d'une enquête délicate puisque son suspect sera son supérieur. Evidemment. Ce premier épisode arrive à bien mettre en lumière ce que l'on tente de nous mettre en place dès le début. Le côté sombre et lugubre, allié au côté policier sobre et au côté drama que l'on nous laisse entrevoir, Line of Duty réussi plutôt bien. Si la BBC reste dans ses classiques et sort donc peu des clous (elle sait que les succès de la chaîne elle les doit aux policiers et aux mini série de ce genre là), Line of Duty n'est malgré tout pas une mauvaise idée. Le premier épisode est loin d'être parfait, notamment parce qu'il manque une vraie mise en place de l'histoire plus efficace et rythmé mais le suspense de thriller est là, ce qui permet de largement passer un bon moment en compagnie de cette presque heure entière.

Steve Arnott est chargé d'enquêter sur la mort d'un policier, tué par erreur par l'un de ses collègues lors d'une opération terroriste...
vlcsnap-2012-06-27-01h26m42s5.pngL'inspecteur Steve Arnott est envoyé au sein de la brigade de l'anti-corruption comme une punition pour avoir refusé de coopérer lors d'un raid bâclé. Il en prend donc pour son grade. Ce personnage veut tout faire pour regarder ses galons, ce qui est logique et va être assigné à une petite enquête assez intéressante en soit. Proche de l'univers policier anglais, Line of Duty parvient à plutôt bien mettre en place tout ce qui va permettre à Steve Arnott d'avancer dans son enquête. Il est rejoint sur l'enquête par l'inspecteur en chef Anthony Gates (incarné par Lennie James) qui est soupçonné de faire quelques magouilles dans ses chiffres afin qu'il ait les meilleurs taux d'arrestation de la région (et la promotion qui va avec, forcément). L'épisode passe trop rapidement là dessus. On a l'impression que l'on a quelques années de la vie de Gates en seulement 30 secondes et tout d'un coup, il est promu. Tout n'est donc pas parfait dans la manière de présenter les choses et c'est dommage car cela fait perdre des points à l'intérêt du personnage et de la mini série qui préfère donc se concentrer sur le présent. Pourquoi pas.

Ils ne savent pas encore qui'l est impliqué dans une affaire encore plus sale qui pourrait bien lui valoir d'aller en prison. Sa maitresse, Jackie, est un personnage qui semble être important mais dans le premier épisode, elle ne sert que de justification à ce qu'il y ait une anguille sous roche dans l'histoire de Gates. Mais pour le moment, malgré la présentation concise, j'aime bien ce que fait Lennie James dans cette mini série. Il maitrise très bien son jeu, notamment dans son regard, assez mystérieux et surtout très efficace. Globalement, ce premier épisode est plutôt réussi malgré quelques défauts ici et là. Il va maintenant falloir attendre de voir ce que la suite pourrait bien nous offrir mais je vais tenter d'être optimiste. Il y a un bon cast (même si je ne connais pas tout le monde) et l'histoire m'intéresse (étant fan de séries policières et de thrillers). J'attends peut être quelque chose de plus de la part d'Arnott. Il faut qu'il se démarque et qu'il passe réellement pour l'ennemi de Gates. Sans quoi, Line of Duty rate complètement son sujet à mon avis.

Note : 6/10. En bref, un premier épisode assez sympathique malgré quelques défauts. Le tout est plutôt bien rythmé entre thriller psychologique et série policière.

Commenter cet article