Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Lone Star. Saison 1. Episode 2.

28 Septembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-09-28-20h40m15s39.png

 

Lone Star // Saison 1. Episode 2. One in Every Family.

 

Le destin de la série ne tiens qu'à un fil mais je me suis finalement décider a ouvrir ce nouvel épisode, levé le voile sur ce qu'aurait pu être une excellente série, une série prometteuse. Le pilote était beau, très bien réalisé, la suite l'est tout autant. Le pilote était prometteur et quelques promesses tenues sont exaucées dans ce nouvel épisode. La tournure des événements ne prend finalement pas un chemin différent, les éléments sont là, dommage que le public ne soit pas venu en masse découvrir cette petite série qui ne demandait rien à par d'être suivie assidûment.
Orgasme de série peut être mais quand même, Lone Star n'a même pas montrer une once de ce qu'elle savait faire et l'on cri déjà au chef d'oeuvre ? C'est peut être un peu trop poussé mémé dans les orties mais bon, c'est vrai, c'est soigné, propre, peut être trop propre et justement le public ne voulait pas d'une série sans défauts. Dans ce nouvel épisode Robert Allen nous ouvre un peu plus ses secrets et notamment met à vif sa relation avec son père dans une scène sympathique. Ca me déchire le coeur de dire au revoir à cette série car elle n'a même pas eu le temps de développer cette intrigue. Le père qui fuit son fils qui n'en fait qu'a sa tête et surtout qui le renie. Je peux le comprendre John, son fils n'a pas l'air de le porté dans son coeur (malgré le petit mea culpa déguisé en fin d'épisode qui m'a vraiment déplu). Ainsi, on est dans la suite pure et simple de l'épisode précédent avec les contrats, etc... des histoires d'argent quoi.
Bref, outre le charisme de Robert et le fait qu'il nous offre une scène de suspense quand il se dit qu'il a oublié son téléphone. Mais bon, le plus intéressant c'est que Lindsay enquête sur le passé de Rob pour faire les invitations pour leur mariage. Elle va alors enquêter sur son passé scolaire, retrouver des amis d'enfances. Bien sûr ça tombe à l'eau car Greenfield, son lycée, n'a pas de trace de lui, et donc pas d'ami retrouvé. J'aurais aimé qu'elle mette la main sur un nom justement mais non. Ca avance donc doucement, les intrigues se laissent portées et je trouve ça sympathique et encore une fois c'est dommage qu'on n'est pas l'honneur de pouvoir ne serait-ce que voir Andie McDowell frôlé les terres de Lone Star avec ses crèmes anti-rides. Dommage. Lone Star, on n'a même pas le temps de la regretté qu'elle s'en va déjà. Qu'importe, j'aurais passé un bon moment en compagnie de cet excellent casting (Jimmy Wolk en premier) et voilà.

Note : 8/10. En bref, une suite attendue, je reste sur ma faim sache ne jamais retrouvé la suite et une fin.

Commenter cet article