Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Longmire. Saison 1. Episode 7. 8 Seconds.

18 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-07-17-23h12m58s241.png

 

Longmire // Saison 1. Episode 7. 8 Seconds.


Chaque semaine, Longmire me surprend un peu plus. En effet, je pourrais presque dire que par plusieurs aspects elle est largement supérieur à Justified. Attention, ne pensez pas que je méprise Justified (j'adore cette série), mais il faut savoir reconnaitre les tords de chacune des deux séries. Je ne vais pas m'attarder sur le sujet, mais je pense que cela pourrait mériter un éclaircissement dans le futur. Du coup, cette semaine encore, tout le monde semble avoir des problèmes relationnels. Ce que j'ai notamment adoré (parmi une multitude de choses), c'est la petite scène où Walt confronte Branch face à son histoire avec Cady. C'était marrant. Cady qui veut par ailleurs mettre fin à sa relation avec Branch. Branch qui gagne à être connu dans la série alors que l'on nous présente son père, Ballow. Le garçon apparait donc un peu plus humain aux yeux des téléspectateurs et ce n'est pas de refus. Loin de là. J'aimerais bien que Longmire aille un peu plus loin avec ses personnages. On sent qu'ils prennent de plus en plus de place, tous autant qu'ils sont, ce qui me réjoui, bien évidemment.

Mais on découvre également que Vic est mariée à un con. Vic a une personnalité souriante et sensible à la fois. J'adore la relation qu'elle entretient avec Walt. C'est purement platonique (quoique je suis sûr qu'il y aurait une possibilité d'évolution différente dans le futur), mais agréable. Il y a des regards, des sourires, des jeux de mots. Vic apparait comme la vraie pièce maitresse de Longmire finalement. Sans elle, la série perdrait de son charme. Vic se retrouve avec un mari qui ne comprend pas qu'elle aime son travail. Il pense qu'elle devrait être à ses côtés pour le soutenir et pas constamment à aller chasser les criminels. Cette vision rustique de la relation homme / femme permet aussi de montrer que dans cette partie des Etats-Unis, tout n'est pas encore si moderne que ça. L'enquête de la semaine permet de suivre un assassinat assez simpliste, mais correctement mené. L'enquête permet encore une fois de rejoindre tous les protagonistes de la série.
vlcsnap-2012-07-17-23h12m15s67.pngEt notamment Henry, le bon vieux pote de Walt. Ce dernier c'est Huggy les bons tuyaux, comme dans Starsky et Hutch (bon, ok, je suis aller à la chercher très loin celle là, mais qu'importe). Cela permet aussi de changer d'ambiance durant un épisode ce qui n'est pas plus mal non plus. "8 Seconds" était donc un épisode plutôt plaisant qui permet de faire évoluer les personnages. J'ai cette impression que l'on ne change pas très souvent les intrigues dans Longmire mais finalement quand on fait le bilan, il s'est passé pas mal de choses dans un seul et même épisode. Sans compter la grandeur des décors, ce qui permet de créer un effet de plénitude que j'apprécie tout particulièrement. J'ai hâte de voir ce que la suite de cette première saison (encore trois épisodes seulement, et malheureusement) nous réserve car je suis sûr qu'elle est encore pleine de ressource. Peut être doit-on attendre que l'on développe un peu plus le personnage de Vic ? Par ailleurs, mention spéciale à Shawn Hatosy, toujours au top et au moment particulièrement jouissif où il commence à draguer Vic.

Note : 7/10. En bref, petit à petit cette petite série commence à devenir grande.

Commenter cet article