Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Longmire. Saison 1. Episode 8. An Incredibly Beautiful

25 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-07-24-23h00m56s170.png

 

Longmire // Saison 1. Episode 8. An Incredibly Beautiful Thing.


Il ne reste que deux épisodes à cette courte saison et pourtant j'ai l'impression que la série vient de débuter il n'y a pas si longtemps que ça. Au fond, c'est bien vrai. Et les audiences de la série se porte très bien étant donné que cet épisode a permis à la série de réaliser un record historique avec pas moins de 4.54 millions de téléspectateurs américains. Comme quoi, le western ne connait pas la crise. Sûrement bon signe pour CBS qui lancera Vegas, une série western se déroulant dans les années 60 avec un casting de prestige, à la rentrée. Du coup, cette semaine encore une fois j'ai beaucoup aimé ce que Longmire nous a offert. Il y a de l'action, des moments plus drôles, d'autres plus malins, mais également une enquête classique avec ce qu'il faut de bonnes choses. Car même des enquêtes classiques cela peut être passionnant dans une série comme celle ci. Longmire est sur la piste d'une jeune femme disparue à une station service alors qu'elle demandait de l'aide. Elle laisse derrière elle un bébé désespéré et le corps d'un pompiste tué dans son sillage.

Que s'est-il réellement passé ? Telle est la question que l'épisode tente de se poser avec pas mal d'efficacité. Du coup, l'épisode ouvrait sur une excellente scène d'ouverture. C'est rare les séries qui soignent les scènes d'ouverture maintenant (je parle évidemment des séries policières en général). Du coup, Longmire innove et ce n'est pas la première fois. J'adore quand on a ce genre de scène captivante dès le début. Cela met rapidement en scelle pour la suite de l'épisode. Du coup, j'en redemandais et on a eu ce que l'on venait chercher finalement. Même si l'histoire de la jeune femme manque parfois de piment, le tout reste cohérent et passionnant. C'est évidemment dû à une galerie de personnages particulièrement bons dans leurs domaines respectifs. J'ai toujours envie de voir Longmire dans son rôle de shérif et avec Vic à ses côtés. Cette dernière va d'ailleurs se retrouver chapardée par une voiture à un moment de l'épisode. La pauvre. J'adore tellement Katee Sackhoff que j'en deviendrais presque tout mièvre à l'idée de la voir amochée.
vlcsnap-2012-07-24-22h39m43s239.pngEvidemment, l'épisode se permet aussi de mettre en avant Henry. D'ailleurs, cela me fait penser que le personnage n'est pas aussi souvent mis en avant. Dans cet épisode il a clairement une part à jouer. Ce qui n'est pas une mauvaise idée et qui permet évidemment de confronter une fois de plus l'univers de Walt et celui d'Henry. Les deux amis ont quelque chose en commun et cela se ressent encore plus dans cet épisode. Du coup, j'étais ravi. Enfin, Branch tente de comprendre pourquoi Cady l'a abandonné. Ce qui est totalement compréhensible. Même si ce n'est qu'un clin d'oeil dans un épisode de 45 minutes j'ai trouvé ça plutôt bien fichu en somme. Au final, ce nouvel épisode de Longmire mérite amplement son succès. Il était très sympathique et bien géré. Je retiens évidemment la scène d'ouverture qui était particulièrement bonne mais ce n'est pas uniquement ça, c'est aussi la gestion des personnages qui est fait avec beaucoup de doigté.

Note : 7/10. En bref, toujours aussi bien maitrisé, Longmire reste cette très bonne petite série western.

Commenter cet article