Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Longmire. Saison 1. Pilot.

4 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2012-06-04-17h27m32s78.png

 

Longmire // Saison 1. Episode 1. Pilot.


A&E, éprouvette à séries de qualité médiocre (on a eu The Glades bonne série policière un peu trop répétitive, on a eu The Cleaner que je viens de commencer grâce à M6 mais on en reparlera, et aussi la très mauvais Breakout Kings), lançait une petite perle du doux nom de … Longmire. Longmire c'est le nom de famille du shérif d'Absaroka et évidemment, j'ai accroché. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'en tant que fan de westerns modernes, j'ai trouvé avec cette série quelque chose de satisfaisant qui se faisait ailleurs certes (Justified) mais d'une autre façon. Disons que Longmire c'est un peu Justified mais en beaucoup plus brut, rustre et surtout, sans le charme de Timothy Olyphant (mais avec Katee Sackhoff). Voilà donc un premier épisode convaincant, beau et avec une bonne histoire bien développée. J'ai été ravi à la fois de la réalisation, de la photographie, des décors, du cast qui est tout de même assez impressionnant ou encore de la petite histoire, certes grand classique avec peu de choses très originales mais bonne dans son ensemble.

Walt Longmire, le charismatique et dévoué shérif de la ville d'Absaroka dans le Wyoming, est veuf depuis une année. Derrière son sourire, il cache une peine toujours immense. Le jour où il est accusé du meurtre de l'ancien petit ami de sa fille, sa vie bascule à nouveau...
vlcsnap-2012-06-04-17h34m11s229.pngCe premier épisode tente donc de nous présenter au mieux le personnage de Walt Longmire dans son environnement. C'est fait avec une certaine efficacité, c'est certain. Le début de l'épisode met tout de suite dans le bain et petit à petit cette affaire de meurtre va monter en puissante durant la bonne heure de ce premier épisode. Et étrangement, quand on traine le pied dans ce genre de séries, on a des épisodes trop long et donc des intrigues qui avancent au pas de canard, mais finalement, avec Longmire on a quelque chose de cohérent tout au long qui ne se prend jamais la tête. Un peu à l'instar de Justified mais de façon très différente, Longmire se permet de développer d'autres histoires en parallèle. Notamment la bataille entre Longmire et les autochtones, ou encore la relation de Longmire avec sa femme, Cady, incarnée par la charmante Cassidy Freeman (Smallville) que j'avais hâte de retrouver dans une toute nouvelle série.

Dans le reste des personnages on a Henry, le patron d'un bar qui gère une affaire d'escort incarné par un Lou Diamond Phillips très en forme et enfin Victoria Moretti, l'adjointe du shérif incarnée par l'excellente Katee Sackhoff qui n'a pas encore révélée tout son jeu mais qui semble bien partie pour prendre les rennes plus tard. J'oublie Robert Taylor qui incarne avec beaucoup de sympathie le héros de la série. Si ce premier épisode est bon c'est aussi grâce à ses décors. Le Wyoming est une magnifique région des Etats-Unis. Il n'y a rien à redire dessus et c'est filmé avec pas mal de réalisme (la scène de l'accident de voiture par exemple était faite sans artifice et du coup, on sent un peu plus le côté prenant de la scène). Au final, je serais bel et bien au rendez vous pour toute cette première saison qui sera composée de dix épisodes. J'avais quelques peurs, et ce pilote les a effacées.

Note : 6.5/10. En bref, un bon pilote, à l'égal du pilote de Justified, Longmire nous plonge dans l'univers du western moderne avec beaucoup de simplicité et d'efficacité.

Commenter cet article

Clare 27/06/2012 20:16


Ca me donne envie ! Allez, hop ! 1er épisode en dll en cours :)


Merci pour la critique.