Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Longmire. Saison 2. Episode 4. The Road to Hell.

19 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-19-14h03m44s124.png

 

Longmire // Saison 2. Episode 4. The Road to Hell.


Depuis le temps que je me plains du fait que Longmire ne développe pas le personnage de Vic, le cliffangher de l'épisode m'a excité à l'idée de voir le prochain épisode. Vic va donc enfin avoir droit à la place qu'elle mérite dans la série. Tout cela me ravi au plus haut point vous vous en doutez bien. En effet, Vic a reçu des fleurs et elle ne sait ni de la part de qui, ni pourquoi. Le cliffangher qui nous indique quelqu'un l'a retrouvé pourrait amener dans le comté quelque chose que je n'attendais pas. La menace va donc venir pour une fois de Vic et non pas de Longmire ? Telle est la question que je me pose et dont j'ai hâte d'avoir la réponse bien évidemment. Au début, elle pense qu'il s'agit de son mari, qu'il est bienveillant et qu'il pense à elle. Sauf que ce n'est pas lui. Et puis elle va soupçonner Omar que l'on avait vu dans le premier épisode de la saison 2. Sauf qu'elle va se rendre compte que tout cela n'était pas bienveillant et qu'au contraire, la tempête arrive. On va donc en apprendre beaucoup sur Vic dans les prochains épisodes et je dois avouer que j'ai hâte de voir ça.

Depuis le temps que je réclame quelque chose pour elle, je pense que c'est un simple retour des choses et que c'est une excellente idée. Par ailleurs, Longmire enquête donc cette semaine sur un détournement de bétail. Tout cela est assez classique au fond mais ce que j'aime bien c'est que l'on n'enquête jamais sur la même chose chaque semaine dans Longmire. La série nous offre donc de la fraicheur, de la nouveauté. Et c'est ce qui rend le tout beaucoup plus plaisant à suivre sur la longueur. Le renouvellement des intrigues permet donc aux personnages de se dévoiler un peu plus. Le bétail et le conducteur du camion du bétail, Cooper, incarné par Stephen Sullivan, sont introuvable. Longmire se lance donc à la recherche de tout ce beau monde. L'enquête reste assez rustique mais dans sa manière de gérer les choses elle est si fluide. On n'a pas l'impression qu'elle utilise quelque chose de déjà vu, ou encore qu'elle reste finalement assez loin du côté scientifique de la police de nos jours. C'est un bon vieux flic de terrain qui sait faire les choses à sa manière.
vlcsnap-2013-06-19-13h49m58s57.pngTout cela nous permet également d'introduire un peu d'aide en la personne de RJ Watts (incarné par W. Earl Brown) du Wyoming Livestock Bureau. Il est rare que l'on en voit beaucoup plus des instances américaines dans Longmire. On y voit le bureau du shérif et puis pas grand chose d'autre finalement. Du coup, c'est intéressant de développer une toute nouvelle relation amicale et professionnelle. Surtout que l'assocation fonctionne à merveille. Tout se résout assez rapidement et à raison étant donné qu'au fond il n'y avait pas de quoi tirer l'histoire sur 15 épisodes. En tout cas, Longmire me séduit de plus en plus cette saison mais ce n'est pas comme si je n'avais pas déjà été séduit pour la première saison. Du coup, tout cela m'en voit ravi. Et je me demande réellement comment les choses vont prendre forme dans les prochains épisodes étant donné que maintenant j'ai eu ce que je voulais pour Vic. Ils ne peuvent pas rater cette intrigue sinon je risque bien de me transformer en Hulk et de ne pas être très content. Mais je n'oublie pas non plus la réalisation et les décors, toujours en forme.

Note : 6.5/10. En bref, d'un épisode assez classique ressort tout un tas de petites bonnes choses qui le rende détonnant.

Commenter cet article