Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Longmire. Saison 3. Episode 1. The White Warrior.

9 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-06-23h12m12s207.jpg

 

Longmire // Saison 3. Episode 1. The White Warrior.


Longmire est une série policière étonnante car elle a su associer à la fois le western moderne à quelque chose de beaucoup plus classique d’un point de vue purement policier. On est donc assez loin et proche à la fois de Justified (la série qui se rapproche le plus de Longmire). La série a pris souvent su me surprendre dans le bon sens du terme, délivrant alors des épisodes singuliers tout en gardant une forme assez classique. On reprend donc les choses directement là où l’on avait pu les laisser alors que Branch était très mal en point et que Walt tentait alors de lui sauver la vie. La série ne nous ménage pas et dès le début elle lance donc l’intrigue de la saison. C’est minutieux et bien pensé. En tout cas, rien à redire car le tout fonctionne terriblement bien grâce à un univers des plus méthodiquement mené mais aussi à des personnages au charisme assez prenant. Notamment pour Henry. J’aime bien la place que ce dernier occupe cette année. Peut-être que cela va permettre de jouer de nouveaux enjeux tous plus intéressants les uns que les autres. Walt doit donc subir les conséquences de l’arrestation d’Henry par la réserve mais également avec le coup de feu qu’a pris Branch.

Pour ce qui est de ce dernier, j’aime beaucoup ce que la série a réussi à faire. Il y avait à la fois une certaine ambiance fataliste mais aussi une envie d’enfin faire évoluer la relation que les deux personnages peuvent entretenir. On sait pertinemment que Walt et Branch ne peuvent pas se voir mais c’est justement peut-être le moment de nous prouver qu’il y a de quoi faire avec des deux personnages. Surtout que tout cela va permettre bien évidemment de créer un peu de tension quand Branch va révéler qui lui a tirer dessus. C’est encore une fois une façon de mettre en avant la dualité qu’il y a chez les personnages dans cette série. On retrouve alors l’ambiance d’un western où tout est parfois remis en cause à cause d’une histoire. Encore une fois, j’attends de voir comment la saison va évoluer. Si le potentiel est là pour tous les personnages, il ne faudrait pas oublier Vic. Cette dernière avait eu droit à sa petite histoire personnelle l’année dernière mais je dois avouer que je n’étais pas sûr qu’ils aillent au bout. Le cliffangher de la saison 2 avait laissé le monde de Walt complètement en ruine. Ou en tout cas, bien retourné comme il se doit.
vlcsnap-2014-06-06-23h23m14s163.jpgJ’avais donc des attentes qui sont plus ou moins comblées par ce premier épisode. Je ne pouvais pas demander mieux de la part de la série finalement. L’enquête de la semaine concerne donc Branch et la personne qui lui a tiré dessus. C’est une enquête rondement bien menée, presque à la manière d’une course contre la montre. Sans trouver ça très original, Longmire parvient à faire quelque chose d’assez efficace en son genre. Et d’intelligent par la même occasion. Le père de Branch, Barlow est un autre personnage que j’aime beaucoup. A la fois car il est un peu radical (notamment à cause de son racisme) mais aussi car il est un homme parfait à confronter à Walt. Longmire ouvre donc la saison sur les chapeaux de roue. Il faut maintenant faire attention à ce que cela ne soit pas un one-shot et que les neuf épisodes à venir soient tout aussi passionnants. J’espère aussi déjà que A&E n’annulera pas la série (on se souvient l’an dernier que malgré des audiences correctes, The Glades avait été annulée après 4 saisons sans vergogne par la chaîne) car c’est vraiment une belle série écrite avec une assez belle plume et très soignée.

Note : 7/10. En bref, reprise sur les chapeaux de roue.

Commenter cet article