Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Looking. Saison 1. Episode 4. Looking for $220/Hour.

10 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-02-10-11h35m45s199.jpg

 

Looking // Saison 1. Episode 4. Looking for $220/Hour.


Cette semaine Looking nous emmène à la Folsom Street Fair. Forcément, c’est un passage obligé pour toute série parlant de l’homosexualité et la série s’amuse de façon intelligente. J’aime toujours autant l’histoire de Patrick. C’est certainement le personnage qui m’intéresse le plus. Il est le plus drôle (notamment car il est maladroit dans tout ce qu’il fait) et puis il n’est jamais vraiment à l’aise avec tout (notamment le monde gay quand il s’agit de s’habiller de façon affriolante pour la Folsom Street Fair). J’aime bien la relation que le téléspectateur peut créer avec Patrick. Tout simplement car ce n’est pas quelqu’un de tout à fait normal qui tente d’avoir une vie gay des plus normales. Les meilleurs moments de l’épisode on les doit à Patrick. Que cela soit le moment où il tombe sur Richie (vous savez, celui de « Looking for Uncut ») ou encore sur Kevin, son patron (incarné par Russell Tovey - Being Human UK -). La série tente de conserver une certaine limite entre la vie privée de Patrick et sa vie plus public. On sent qu’il s’agit de quelqu’un de pudique qui ne cherche pas à se complaire facilement dans ce moule dans lequel il ne rentre pas nécessairement.

La série cherche aussi à faire le parallèle avec Patrick et Kevin et Richie entre ce que Patrick pense vouloir (le « dot-com billionaire butt buddy » comme dirait Agustin) et ce qu’il veut vraiment (Richie, le garçon mignon et pas prétentieux). Looking ne cherche donc pas vraiment à nous imposer un choix pour Patrick mais on a forcément beaucoup plus envie de le voir avec Richie qu’avec Kevin. Les deux relations sont très différentes, notamment car Patrick ne se comporte pas de la même façon. Cette partie de l’histoire me rappelle un peu ce que l’on vit plus ou moins dans la saison 4 de Shameless avec Fiona et le choix entre l’homme que l’on veut vraiment et celui qui nous apporte une certaine sécurité. Kevin est celui qui apporte la sécurité et en plus de ça le pouvoir sur lui. Car il pourrait lui dire au revoir assez rapidement. Mais ce n’est parce que Patrick apprécie Kevin que Kevin ne l’utilise pas de son côté à son avantage. Par ailleurs, j’ai du mal à voir où est ce que Looking veut réellement nous emmener avec les autres personnages comme par exemple Agustin.
vlcsnap-2014-02-10-11h44m03s52.jpgSurtout que Agustin a tendance à se poser énormément de questions. La relation entre le sexe et l’intimité par exemple. C’est une question un peu trop philosophique pour le moment mais je dois avouer que Looking pourrait en faire quelque chose de joli. Agustin est un personnage qui n’est pas nécessairement très important dans cet épisode non plus mais il parvient à faire quelque chose d’assez simple et efficace malgré tout. Je ne vois pas ce que l’on peut demander d’autre de la part de la série de toute façon. La réalisation de Ryan Fleck offre aussi à l’épisode quelque chose d’intéressant. Celui à qui l’on doit le très sympathique Half Nelson (avec Ryan Gosling) tente ici de donner à cet épisode une ambiance. Il fait de toute façon partie de cette nouvelle vague américaine, adorant la shakycam. Lui en fait quelque chose d’intelligent et j’aimerais bien qu’il revienne réaliser un épisode. Enfin il y a Dom. Si Looking tente de développer quelque chose entre lui et Lynn, j’ai du mal à voir où cela veut réellement aller. Pour le moment comme pour tout dans cette série on se laisse porter et cela fonctionne.

Note : 7/10. En bref, de belles questions, notamment pour Patrick et ce qu’il veut réellement.

Commenter cet article