Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Louie. Saison 4. Episodes 1 et 2.

8 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-05-07-21h42m10s212.jpg

 

Louie // Saison 4. Episodes 1 et 2. Back / Model.


L’une des plus grandes et meilleures surprises de ces deux épisodes c’est « Model » et plus particulièrement cette redécouverte de Yvonne Strahovski après que cette dernière ait ruiné (en partie) sa carrière dans Dexter. Cela faisait tout de même 19 mois que l’on était sevré d’épisodes de Louie. C’est une longue attente mais celle-ci est récompensée avec ces deux épisodes particulièrement réussi. Tout commence avec « Back ». La série prend le temps de nous remettre dans le bain. J’ai adoré la séquence onirique où Louis imagine des éboueurs entrer chez lui et faire un ramdam pas possible dans sa chambre. Car au fond c’est une représentation logique de ce qui se passe bien souvent quand on habite en ville. Il y a toujours des bruits qui viennent perturber notre sommeil. Mais « Back » était donc un épisode réussi car il mélange savoureusement tout ce que cette série peut réellement faire de bon et d’efficace. La série nous fait également un clin d’oeil vis-à-vis de l’attente avec la petite phrase anodine mais pleine de signification que balance Louis au début de l’épisode « I aged two years in a minute ». Je pense donc que cela donne aussi le ton de la saison. Louis C.K. a vieilli et du coup, la série pourrait parler de son avancée dans la vie.

Cela permet aussi d’introduire un aspect plus mature dans Louie même si la série a toujours su faire preuve de maturité avec ses personnages. Ce premier épisode était une vraie accumulation de choses, de moments de vie qui nous permettent de nous remettre dans le bain de la vie de Louis. Mais cela permet aussi de laisser la porte ouverte à des gens qui n’auraient pas encore découvert la série, tout simplement. J’ai adoré ce premier épisode car c’est une mise en bouche amusante sans être dans l’exagération ou même sur le retour au quart de tour. On sent que le but de cet épisode n’est pas de brusquer le téléspectateur mais simplement de nous offrir ce qu’il devait attendre de la part de Louie. Cet épisode était aussi assez lumineuse, bourré d’espoir et plein de ces petites touches d’humour qui font le charme de cette série. C’est un épisode qui s’inscrit dans la vie quotidienne du héros. Le train-train habituel. On apprend donc à reprendre contact avec le monde, la ville, le quartier, le personnage (notamment quand ce dernier va chercher ses filles à l’école). On sent aussi Louis fatigué. C’est compréhensible, l’épisode tente de démontre que Louis n’a pas un train de vie particulièrement calme.
vlcsnap-2014-05-07-21h46m05s4.jpgIl doit enchaîner à la fois sa vie de père de famille mais aussi de comédien. Sans compter qu’il doit aussi voir ses amis. La petite scène autour de la table de poker dans la seconde partie de l’épisode est une scène très différente qui dénote avec la première partie de l’épisode. C’était une scène hilarante mais aussi beaucoup plus posée. On sent tout d’un coup que Louis est en train de souffler et de prendre une pause. Sans compter que cette histoire de masturbation fonctionne terriblement bien. William Stephenson est même brillant, rien que pour dire qu’il a oublié de se masturber le jour même (« Ah shit I forgot to jack off today »). Puis nous avons aussi la relation de Louis avec ses filles. La série choisie encore une fois de façon les choses avec légèreté et le héros n’a pas besoin de se sentir oppresser par sa vie. Ne serait-ce que quand il s’agit de se moquer du sujet d’école de sa fille Lily (et je peux comprendre qu’il ait eu envie de rire franchement). Louie revient sur les chapeaux de roue car cet épisode donne presque par moment l’impression de voir autre chose. Il y a aussi cette visite chez le docteur qui était assez jouissive (ne serait-ce que le moment où Louis contemple circonspect son médecin faire son petit rituel).

Et puis il y a « Model ». Cet épisode était plus réussi que « Back », notamment car il ne cherche pas à nous réintroduire au monde de la série. Sans compter qu’il y a de la guest star à revendre dans cet épisode que cela soit Victor Garber, Jerry Seinfeld ou encore Yvonne Strahovski. Cet épisode était excellent car il ne ressemble pas à ce que l’on a l’habitude de voir dans le monde des comédies et puis il y a une vraie recherche d’originalité là dedans. L’épisode cherche à mettre en valeur le talent de Louis C.K. mais également le fait que le personnage est encore une fois dans une histoire presque rocambolesque. Mais c’est aussi une sorte de parodie amusante de ce que l’univers de Louie peut être. Je crois que cet épisode vient aussi nous donner une direction potentielle pour la saison. Pourquoi celle-ci ne parlerait pas d’être honnête avec son même si l’on veut avancer dans la vie. J’ai toujours l’impression que Louis a une vie de raté alors qu’il pourrait être couronné de succès. Mais à chaque fois il est utilisé par les autres et notamment ses amis. Du coup, il n’arrive malheureusement pas à avoir ce qu’il aurait pu vouloir.
vlcsnap-2014-05-07-21h34m48s144.jpgL’histoire de « Model » était du Louie tout cracher. Notamment quand il tente de séduire une serveuse nommée Jamie puis tombe dans une soirée caritative où il n’a pas du tout sa place (mais va devoir introduire son ami Jerry Seinfeld) afin de faire de l’humour devant des billionnaires. Jerry Seinfeld n’est pas suffisamment présent dans cet épisode mais ses quelques moments étaient parfaits. J’aime beaucoup cet acteur et je dois avouer qu’encore une fois il a su être à la hauteur de la série. Ce n’est pas la première fois qu’il apparait dans Louie et j’espère que cela ne sera pas la dernière. Mais comme Louie sait le faire, elle va permettre à son héros de faire une rencontre qu’il n’aurait jamais imaginé faire. Surtout quand, grâce à Yvonne Strahovski il parvient à vivre un peu de la vie de ces personnages riches qui n’ont que faire des humoristes comme lui. Mais ce qui a fait le succès de Louis auprès de cette jeune femme c’est le fait qu’elle le trouve drôle (et l’humour avec les femmes c’est toujours très important). Ils vont donc aller en décapotable jusqu’à sa maison à Long Island et tout cela va devenir très différent. Je ne m’attendais pas du tout à ça de cet épisode tout simplement.

J’ai peut-être un peu retrouvé de « Miami » dans cet épisode mais Blake était un personnage parfait pour changer la donne. Elle offre à l’épisode un côté assez touchant mais aussi romancé qui m’a plu. Derrière Blake se cache quelqu’un de très différent des riches hommes et femmes d’affaire qu’il a pu rencontrer lors de la soirée à New York. Le père de Blake est quelqu’un de riche mais Blake est beaucoup plus humaine. Du coup, le téléspectateur peut se prendre rapidement d’affection pour elle. Le temps qu’elle va passer avec Louis ressemble à des vacances de cette vie qu’elle ne semble pas nécessairement aimer. La tournure de l’épisode sur la fin était très étrange. En effet, cela se transforme en quelque chose d’épouvantable pour Louis alors que ce dernier, chatouilleux, frappe sans faire exprès Blake et les parents de cette dernière vont simplement vouloir des dommages et intérêts. Finalement, ces deux épisodes étaient parfaits. Tout ce que l’on peut attendre de la part de la série (et même plus encore). Je ne m’attendais pas du tout à ce que cela prenne cette tournure mais en tout cas « Model » est clairement l’un des meilleurs épisodes de Louie.

Note : 9/10 et 10/10. En bref, retour dithyrambique pour la série.

Commenter cet article