Critiques Séries : Love Bites. Saison 1. Episode 4.

vlcsnap-2011-06-23-23h53m28s15.png

 

Love Bites // Saison 1. Episode 4. Sky High.


Je crois que je commence à me faire à l'idée que finalement, cette série est une bouse monumentale. Ce nouvel épisode était catastrophique et aucune histoire n'était à sauver. Même pas les quelques scènes de Becki Newton avec Matt Long, qui avait l'avantage d'être sympathiques mais totalement inutiles car bouffées par une intrigue pleine de gamineries proche de l'amourette de lycée qui sert à rien. La première histoire c'est avec Judd et sa petite amie qui se rendent à un baptême car Judd va devenir parrain. Bref, une histoire qui aurait pu être drôle mais qui patine entre la scène à l'église assez ridicule et peut être même pas assez sentimentale (je sais pas, j'y croyais pas à cette "amour") et la scène dans l'appartement des deux, qui était d'un ridicule.

La seconde histoire s'articule autour d'un bal de promo. Le tout était vraiment intéressant au début. En plus niveau guest il y avait l'ancien meilleur ami blanc (car c'est à préciser) de Chris dans Everybody Hates Chris. Marrant de le retrouver depuis sa disparition avec la série. Bref, son personnage manque de charisme et ça faisait déjà vu. J'ai redouté que l'intrigue n'avance pas et le bal de la promo n'aide pas. Alors qu'on aurait pu jouer l'amour décontenancé (on est sur NBC), tout est trop gentil. En parallèle on va suivre Annie avec Matt Long (vu dans l'épisode précédent). C'était ridicule. J'adore Becki mais vite, qu'elle trouve un nouveau rôle car dans cette série elle patauge dans la marre.

Et enfin on termine dans l'espace. J'ai eu une pensée pour cette série qui s'appelait Defying Gravity, une purge spatiale. Ici on avait l'exemple version Love Bites. Quelle catastrophe. Je crois que mes yeux ont bloqués. J'étais comme sidéré par une aussi mauvaise histoire. C'est de loin la pire que j'ai vu dans toute la série jusqu'ici. Et c'est pas glorieux. Au final, après 4 épisodes je comprends vraiment que Love Bites c'est suffisant avec 9 épisodes. Plus, ça aurait été vraiment trop. Je sature presque déjà. La suite, je vais la regarder, sans grande conviction en espérant trouver des petites histoires rafraîchissantes comme dans les deux premiers épisodes.

Note : 0.5/10. En bref, car la pauvre Becki mérite un peu de points pour les 5 minutes de présence. Le reste vaut rien.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article