Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Love Bites. Saison 1. Episode 7.

15 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-2011-07-16-00h22m29s11.png

 

Love Bites // Saison 1. Episode 7. Boys to Men.


Après des tonnes d'épisodes navrants, zieutants sur le côté caniche de la série (on suit sans se poser de questions), et en cachant sa possible imagination, tout était tombé dans à la fois les clichés et surtout les petites histoires sans intérêt. Ces nouvelles intrigues rafraîchissent un peu la série. C'est d'ailleurs un point fort. J'ai eu l'impression de retrouver la futilité des films comme Valentine's Day par exemple… ou encore l'esprit de bon enfant de la série. Ce que j'aime pas dessus tout dans les intrigues amoureuses c'est qu'elle arrivent à me faire penser aux bandes annonces des films du genre. Oui, car ça dure tellement peu de temps que voilà.
vlcsnap-2011-07-15-23h44m10s62.pngPart 1 : Thérapie sur canapé…
Cette première partie aurait pu être mauvaise mais malheureusement, le personnage de Skylar Astin était sympathique. Son duo avec Rebecca Creskoff fonctionne à merveille. Alors que Judd (Greg Grunberg) part en vacances avec sa femme, il va garder la maison pour eux alors qu'il est en pleine convalescence d'une histoire amoureuse qui l'a bouleversé. Rebecca va l'aider à l'oubliée. La petite idée de thérapie était bonne, l'histoire se développe plutôt bien autour de deux personnages que tout oppose et la chute était fun et pas forcément prévisible (bien au contraire). On revient sur l'histoire à la fin de l'épisode juste pour tout expliquer à Judd et sa petite amie.

Part 2 : Ton papa a une crise cardiaque, viens on fait des bébés…
Encore une fois on va jouer sur les opposés. Un gars (joué par Ian Reed Kesler) disgracieux niveau mental, grossier et qui s'en fout, juste content de s'être tapé une "bombe" (jouée par Aimee Garcia) va alors apprendre que cette dernière a un père qui a fait une crise cardiaque et il doit l'accompagner à l'hôpital (pour faire au moins une BA de la journée). Il va découvrir alors une jeune femme pleine de coeur et s'ouvrir à elle en lui parlant de son frère qui a eu un cancer. L'intrigue était plutôt correct, bien que j'aime pas du tout le personnage masculin ici. C'était classique et me rappelle un peu Ce que Pensent les Hommes.
vlcsnap-2011-07-15-23h59m33s73.pngPart 3 : Amour de bureau…
Et enfin, tout se termine sur Christopher Gorham qui va être papa. Sa femme, jouée Jessica St Clair et soeur du personnage de Becki Newton qui porte leur enfant, veut une jolie girafe pour l'offrir à leur enfant. Il va alors rencontrer Izabella Miko, une jeune blonde qui travaille dans la même entreprise mais au lieu de s'intéresser a elle, va trouver sa girafe. Le côté crédule des personnages et les petites situations sont bien trouvées. Je me suis pas ennuyé et puis les passages en film noir sont à prendre avec humour. Pas mal. Au final, voilà trois petites histoires sympathiques et il était temps, franchement, j'avais peur que la série ne puisse jamais revenir à un niveau correct. P.S : Il serait temps que Becki Newton serve à quelque chose à deux épisodes de la fin de la série.

Note : 6/10. En bref, enfin un épisode potable et fun avec des intrigues plutôt sympathiques à suivre. Il était temps de réveiller la série.

Commenter cet article