Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Low Winter Sun. Saison 1. Episode 3. No Rounds.

27 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-26-22h41m50s6.png

 

Low Winter Sun // Saison 1. Episode 3. No Rounds.


Tel Joe j'ai parfois envie de noyer mes problèmes dans un verre de whisky et l'un de mes problèmes est Low Winter Sun. Disons que je ne comprends toujours pas cette série. Je suis peut-être un abruti mais je ne pense pas. C'est une série si étrange. D'un côté c'est mauvais, et d'un autre on a envie d'apprécier ne serait-ce que pour le casting ou encore le décor original. Ce n'est pas souvent que l'on a la chance de voir une série qui se déroule à Detroit. Je commence en tout cas à croire que Low Winter Sun, malgré sa bonne idée sur le papier, est en train de devenir une série plus que médiocre, voire même irritante. Les choix qu'elle peut faire sont parfois si stupide mais au fond c'est aussi ce qu'elle nous annonçait déjà avec la première scène du pilote. Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Comme par exemple l'introduction de l'épisode qui reprend exactement ce que l'on nous a déjà expliqué dans l'épisode précédent. Ce flashback n'était pas nécessaire et rend à Low Winter Sun sa bêtise. C'est une série qui ne sait pas faire les bons choix.

Bien que la série nous réserve quelques surprises, j'ai aussi l'impression que la mécanique est enraillée. On a l'impression que le tout manque de tonus. Peut-être que les scénaristes n'ont pas pris suffisamment de vitamine B avant d'entrer en salle d'écriture mais j'ai souvent l'impression de voir une série qui a la gueule de bois. Tout le monde semble encore plus dépressif qu'un névrosé, tout semble petit à petit se détruire tel un château de cartes. Alors certes, encore une fois il y a un bon casting et Lennie James prouve à quelques moments qu'il reste un pilier de la série, de même que Mark Strong. Mais voilà, derrière toutes les belles apparences de la série se cache vraiment une vacuité particulièrement dérangeante. J'avais envie de voir quelque chose d'un peu plus de l'acabit d'une The Wire. Je crois que d'ailleurs l'inspiration première du créateur de la série devait être la série de HBO. Je me suis récemment procuré l'intégrale en DVD et j'ai prévu de me la revisionnage avec mon âge un peu plus avancé. Je l'avais vu quand j'étais assez jeune et j'ai dû oublier certains niveaux de lecture.
vlcsnap-2013-08-26-22h50m57s100.pngBref, au-delà de ma vie ô combien passionnante, je dois avouer que Low Winter Sun est une série qui aurait très bien pu prendre une forme jouissif. Notamment avec un casting comme David Costabile. La partie sur les affaires internes reste encore et toujours la partie la plus palpitante de la série. Le reste n'est là que pour patienter jusqu'à ce qu'ils déterrent de nouvelles informations qui pourraient les mettre sur leur piste. Si Low Winter Sun avait pris pour inspiration The Shield, on aurait certainement eu une série différente. Malgré la comparaison que l'on peut faire avec plusieurs aspects narratifs (notamment l'introduction par rapport au pilote de The Shield), les deux séries sont bien plus différentes. La scène de Brendan au début de l'épisode était un tantinet ridicule. C'était le genre de chose que Breaking Bad aurait pu faire brillamment mais Low Winter Sun le fait de façon ronflante et pas très intelligente. Dommage, les subtilités ne sont pas le point fort de cette série.

Note : 3.5/10. En bref, une série qui donne de plus en plus mal à la tête.

Commenter cet article