Critiques Séries : Luther. Saison 1. Episode 5.

vlcsnap-2010-12-28-16h31m46s67.png

 

Luther // Saison 1. Episode 5. Episode Five.


Whoua ! Il faut que je vous parles de la fin de cet épisode, une fin tout à fait remarquable et exceptionnelle. Mis à part le choix musical excellent qui est "Breathe Me" de Sia, je trouve que cette fin est vraiment inattendue. Ian qui tue Zoe (par inadvertance), j'ai trouvé ça, comme un côté jamais vu. La série prend le risque de tuer un personnage intéressant pour renforcer la folie et la violence, tout en conservant la noirceur de son personnage principal. J'ai vraiment été déchiré par cette mort, après avoir eu la bouche ouverte pendant quelques secondes en me disant : non, c'est pas possible.
Bien sûr, l'épisode en lui même était tout aussi bon. Rien que l'affaire de rançon qui débute comme un épisode classique, une ouverture un peu violente mais tout un enchaînement qui fait que la série passe encore mieux. Le rythme, la musique de fond enivrante ou encore Luther qui court dans tous les sens, cette enquête était vraiment bonne je dois l'avouer. Je me suis pas ennuyer une seule seconde (comme jamais je crois devant cette série pour le moment).
Ainsi, derrière une intrigue au départ tout à fait banale, le héros prend une ampleur sans dimension, il monopolise l'écran sans demander son dû et en fait quelque chose de grandiose. C'est ça que j'appelle un cop show, un vrai polar de non de Dieu que j'ai envie d'en voir encore plus. Le prochain épisode est le dernier de la saison, la violence du personnage semble s'entretenir à merveille, je ne sais pas ce que la série peut nous réserver mais en tout cas, je le sens bien pour la suite.

Note : 9/10. En bref, un épisode ahurissant et une fin tout à fait remarquable. C'est ça que j'appelle du cop show.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article