Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mad Dogs. Episode 1. Mini-series.

13 Février 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

MadDogsEp0189-1.jpg

 

Mad Dogs // Mini-series. Episode 1.


Nouvelle mini série de la chaîne anglaise Sky 1, voilà une jolie création qui mérite le coup d'oeil. C'est pas forcément hyper rythmé mais l'attachement à l'histoire et aux personnages se fait rapidement. Il y a quelque chose dans le vin qui m'a pris les tripes. C'est jolis, dans des décors un peu rêveur et assez provençaux pour le coup. Un voyage à huis clos coupé de la civilisation avec des amis et du mystère derrière. C'est presque un peu une sorte de "Very Bad Things" plutôt bien travaillé dont le traitement est efficace.
Woody, Quinn, Baxter et Rick des amis de longue date. Le cinquième membre de leur gang est Alvo, un opportuniste qui a fait fortune et détient une propriété luxueuse à Majorca. Maintenant en pleine quarantaine, ils ont tous pris des chemins de vie différent avec des succès plus ou moins marqués. Quand Alvo invite ses amis dans sa villa pour célébrer sa retraite anticipée, ils vont tous alors le retrouver. Mais le plan ne tourne pas comme prévu avec son lot de meurtre et autres déconvenues.
Je crois que l'ambiance de Bienvenue chez les Rozes ressort un peu de ce premier épisode, le tout combiné avec celle de Very Bad Things, un film assez drôle au final qui met en scène un groupe d'ami qui décide de cacher un corps. Au final, le sujet est assez travaillé par d'autres et donc il est plus facile de l'étendre ici sauf que le premier épisode s'accorde une petite présentation des personnages et un vrai état des lieux sur ce qu'est la vie des personnages. On fait une sorte de bilan, comme pour des examens médicaux, avant d'entrer vraiment dans le jeu. C'est curieux mais tout s'embrique facilement et je n'ai vraiment pas vu le temps passé.
Les personnages sont assez attachant dans leur genre. On se prend vite au jeu de l'amitié qui les lient et je me suis senti comme chez moi. J'avais pas l'impression de violer l'intimité des gens mais plutôt de faire parti du délire. Rien que le trajet au voiture au début de l'épisode était excellent pour nous montrer l'ambiance assez bien rodée de ce pilot. Et puis ce n'est pas tout car j'ai adoré le personnage de Rick (Marc Warren). La scène transversale de l'épisode où il couche avec une femme dont j'ai oublié le nom était pas des plus élégantes mais elle était bien fichue. Le parallèle avec l'énervement d'Alvo c'était quand même bien trouvé, il faut l'avouer.
Au final, pour une première mise en bouche on est gâté. L'univers me plaît bien et j'ai hâte de découvrir la suite. Les anglais sont forts, je vais donc faire confiance. On est loin des ratés du genre vacances entre amis qui tournent mal (je pense à Vive les Vacances sur TF1 avec Titoff par exemple). Ca prend vraiment le téléspectateur par son amitié.

Note : 8/10. En bref, un premier épisode convainquant qui donne tout de suite envie de voir la suite.

Commenter cet article