Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mad Dogs. Saison 4. BILAN (UK).

30 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2013-12-30-14h23m06s149.jpg

 

Mad Dogs // Saison 4. 2 épisodes.
BILAN


« I guess this is the end of the road… »
Effectivement, c’est bel et bien la fin de Mad Dogs. Après 4 saisons de bons et loyaux services et après nous avoir emmenés dans les plus beaux coins du monde, la série tire sa révérence. A la fin de la saison 3, notre bande d’amis retrouvait enfin un semblant de paix et leurs identités. Sauf que tout cela n’est un plaisir que de courte durée puisque dès qu’ils vont tous se retrouver à Cape Town chez Quinn, les vieux démons vont refaire surface et les pourchasser à nouveau. L’idée était donc de mettre une dernière fois nos quatre amis dans la mouise histoire de terminer leur histoire de façon malicieuse. La métaphore finale est même assez intelligente mine de rien, permettant de clôturer quatre saisons à la fois dans le malheur mais aussi dans la paix pour chacun. Car cette voiture qui tombe dans le vide (tuant donc les quatre amis) est pleine de symbolique. Ils ont tout de même vécu pas mal de temps ensemble des aventures assez exceptionnelles et ils ne pouvaient pas s’en sortir vivant. Cela aurait été trop facile vous ne trouvez pas ? En tout cas, Mad Dogs s’achève avec deux épisodes plutôt bons après deux saisons en dents de scie.

Disons que j’avais eu du mal à voir où Mad Dogs voulait réellement en venir. Il y avait de bonnes idées ici et là mais globalement cela aurait pu être beaucoup plus intelligent à mon goût. Les deux précédentes saisons malgré leur volonté de nous dépayser (notamment la saison 3 qui était tout de même magnifique dans ce désert africain), je m’attendais aussi à ce que les intrigues évoluent réellement et que ce que l’on a pu voir à l’écran (notamment les apparitions de Rick) soient un peu mieux utilisées. Cette saison était l’occasion pour les personnages de faire un dernier au revoir aux attaches qu’ils peuvent encore avoir sur le vieux continent. Notamment Baxter qui va prendre le soin d’assister au mariage de sa fille. La scène est assez drôle, surtout quand on sait qu’il a couru dans tout Londres pour arriver à l’heure au mariage. Mais tout retombe rapidement dans le malheur quand ils se retrouvent à Cape Town chez Quinn. Quinn prouve encore une fois qu’il a plutôt bien réussi. Il y a aussi Baxter et sa femme ou encore Quinn et la sienne. Sans parler de Woody qui se retrouvera également seul.
vlcsnap-2013-12-30-14h08m39s177.jpgDans tout ça, Mad Dogs chercherait presque à donner une leçon. Notamment quand la série fait le lien avec la première saison et cette voiture de location qu’ils n’ont jamais ramenés à bon port. Ce que je trouve malgré tout dommage c’est que ces deux derniers épisodes ne cherchent pas vraiment à apporter de nouvelles choses par rapport aux saisons précédentes. Dans la manière de faire évoluer l’histoire, on a juste l’impression de voir une saison normale de la série (4 épisodes) condensée en deux épisodes. Alors forcément c’est beaucoup plus rythmé, il y a des courses poursuites, des moments de tension efficaces et des décors toujours aussi merveilleux mais voilà, on aimerait presque en voir beaucoup plus et surtout que les choses soient légèrement renouvelées. La fin de la série me laisse tout de même perplexe. Je me demande vraiment ce que la fin veut dire. J’ai plusieurs idées mais je ne sais pas laquelle est la plus juste. On pourrait dans un premier temps croire que Dominic a réussi à assouvir sa vengeance et que ce que l’on voit par la suite n’est autre qu’une manifestation de leur vie après la mort.

Cela peut-être une jolie métaphore en tout cas. Et cela rejoint assez bien ce que j’ai pu dire plus haut sur la symbolique de cette dernière scène. Il y a également les hallucinations. Si la première saison était un vrai cauchemar pour eux, on pourrait supposer que tout ce qui s’est passé par la suite n’est le résultat que de leur propre imagination. Cela se tient assez bien avec l’image de Baxter durant la séquence finale quand l’un des tueurs masqués ôte son masque et fini par révéler sa vraie identité. Au fond, la fin pourrait être également la réponse parfaite au nom de la série… On parle de « chien enragés » et je pense que « Mad » est le mot qui définit le mieux la fin de la série. Quoi qu’il en soit, c’était assez réussi et ce malgré le fait que cela reste plein de non-sens et de moments où l’on se demande ce qu’il s’est réellement passé. Dommage que l’attaque de la maison de Quinn ait un peu trop ressemblée à ce que l’on avait pu voir avec la maison d’Alvo dans la première saison. Encore une fois symbole du fait que Mad Dogs se répète continuellement et ce qui irait plus ou moins de pair avec ma seconde théorie selon laquelle les 4 amis sont devenus fous et reproduisent leur traumatisme années après années.

Note : 7/10. En bref, une fin satisfaisante malgré tout et efficace surtout. Cela reste fun et accessoirement un peu poignant à petite dose.

Commenter cet article