Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mad Men. Saison 5. Episode 10.

7 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Mad Men

vlcsnap-2012-06-07-10h34m52s24.png

 

Mad Men // Saison 5. Episode 10. Christmas Waltz.

 

Dans l’épisode précédent, on mettait Don face à la dure réalité : son travail ne lui plait plus. Il faut dire que les problèmes de l’agence ne lui ont pas donné l’occasion de vraiment briller ou même de se sentir aussi important que quand il était LE créatif de l’agence. Le changement autour du personnage va encore s’opérer autour du personnage de Don Draper dans cet épisode. Et je dois avouer, qu’il prend un tournant inattendu. Il va passer toute une après midi dans un bar avec Joan où ils vont échanger des bribes de vie, et notamment du passé. Cette réflexion, aussi intense était-elle permet aussi de prendre conscience de tout l’intérêt de ce personnage. Je le trouve tout simplement fascinant. Le duo Don et Joan fonctionne à merveille, rutilant comme une Jaguar. Joan et Don ont un parcours commun et ils vont tous les deux se rendre compte qu’ils sont sur la même longueur d’ondes. Je ne pense pas qu’il faille s’attendre à ce que les deux personnages copulent, mais en tout cas il y a un enjeu intéressant derrière cette amitié presque malsaine. C’est même passionnant de voir à quel point la longue scène entre les deux personnages est réussite.

 

« Christmas Waltz » est un bien meilleur épisode de « Noël » que le 4.02 qui était à mon sens l’épisode le plus faible de la saison précédente. Il permet aussi de questionner encore et toujours le couple Don / Megan. Il y a une crise au sein du couple. D’un côté Don est jaloux du fait que sa femme puisse faire ce qu’elle veut, et ensuite Megan qui en a marre que son mari se comporte comme un enfant. Crise de la quarantaine je vous avais dit ! C’est un moment de notre vie où l’on n’aime pas vieillir mais il faut bien passer ce cap pour aller de l’avant. En tout cas, Mad Men joue agilement avec les dialogues et le face à face (ce dernier était même assez drôle avec Don saoul et Megan furibonde). J’espère juste que la crise n’est que passagère, je n’aimerais pas que le couple se sépare. C’est un vrai pilier intéressant de la série et ce serait (les séparer) tuer complètement l’amour dans Mad Men. Enfin  le petit discours de Don à la fin de l’épisode m’a vraiment excité. Le personnage semble avoir retrouver, grâce à la course pour « the pitch » pour Jaguar, toute sa forme olympique pour décrocher des campagnes. J’espère que ce sera l’étincelle qui redonnera au cheval de course sa force.

vlcsnap-2012-06-07-10h34m18s195.png

vlcsnap-2012-06-07-10h34m35s110.png

Dans le reste de l’épisode, nous nous intéressons au cas d’Harry. Si le personnage est légèrement mis de côté c’est uniquement pour mieux le faire rebondir plus loin et son tour est maintenant arrivé. Il retrouve Paul Kinsey, un ancien créatif de l’agence. Ce dernier n’a pas réussi a trouver de nouveau travail après Sterling Cooper Draper Pryce, et est maintenant complètement plongé dans la religion. Il embarque Harry dans cette aventure et ce dernier se retrouve alors à chanter Hare Krischna. Quelle horreur mais le pouvoir comique de ces scènes est tout de même très intéressant. J’ai beaucoup aimé l’auto-dérision fait faire preuve Mad Men. Mais cela permet d’introduire une toute autre histoire, un clin d’œil à Star Trek. En effet, Paul a écrit un script pour un épisode de Star Trek. Si l’on suit la logique de Mad Men, Star Trek n’existe pas encore il s’agit d’un pilote pour la série. En effet, nous sommes en 1965 (5ème saison et la première ouvrait en 1960) et la première série date de 1966. Ce qui colle parfaitement au programme. Bref, j’aime bien cette idée que l’on puisse inventer comment a été créée Star Trek. NBC, Roddenberry. Deux noms cités durant l’épisode. C’est terriblement excitant.

 

Je ne sais pas trop qu’attendre de la suite de l’histoire, mais de toute façon, un autre clin d’œil va sûrement faire son apparition au rythme que la série avance. Enfin Lane qui est pris dans une histoire de fraude fiscale. Le fait qu’il ait réglé le problème en imitant la signature de Don va le mener vers la sortie, c’est certain et j’avoue avoir hâte de voir ce que cela va donner. Même si Jared Harris manquerait beaucoup à la série si il venait à partir, ce pourrait aussi être quelque chose d’intéressant afin de faire venir du sang neuf (ce qui est déjà arrivé cette année où les vieux paraissent… vieux). Joan reçoit quant a elle les papiers pour son divorce, ce qui a le moyen de la rendre hystérique. Sans Joan cet épisode n’aurait pas été aussi bon je pense et c’est une bonne chose qu’elle continue de rester en haut de l’affiche. Ainsi, ce nouvel épisode de Mad Men nous offre quelques choses d’intéressant. Notamment l’intrigue autour de Don et de Joan, mais aussi celle qui fait un gros clin d’œil à Star Trek (à mon avis, il va se faire voler son script… celui d’une série qui va devenir un phénomène planétaire).

 

Note : 9/10. En bref, passionnant et passionnée.

Commenter cet article