Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mad Men. Saison 5. Episode 11.

8 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Mad Men

vlcsnap-2012-06-08-12h06m42s106.png

 

Mad Men // Saison 5. Episode 11. The Other Woman.

 

Cette année, Mad Men nous aura offert pas mal de bonnes choses dont un excellent épisode, « Fay Away Places ». Mais ce à quoi je ne m’attendais pas du tout c’est à cet épisode là, « The Other Woman », majestueux jusqu’au bout, et parfait jusqu’à l’os. Le dernier épisode aussi bon de Mad Men remonte à la saison dernière, « The Suitcase » (4.07). Il s’agissait jusqu’ici du meilleur épisode de la série et à juste titre. Cette année, Mad Men frappe encore plus fort avec un épisode palpitant et même effroyable par moment. Afin de bousculer un peu le monde de la série, les scénaristes ne choisissent pas la simplicité. C’est le moment que l’on attendait tous : le pitch pour Jaguar. Tout le monde est prêt à faire l’offre qui va peut être rendre célèbre une des agences de Madison Avenue. Sauf qu’il va forcément y avoir des complications. Ils sont trois à choisir et l’un demande des faveurs d’ordres sexuels à Joan, sinon il ne votera pas en faveur de leur idée. Leur idée était certaine d’être choisie, notamment parce qu’elle est excellente mais aussi représente très bien l’idée que l’on se fait d’une Jaguar.

vlcsnap-2012-06-08-12h06m52s202.png

Dans l’épisode précédent, Don reprenait goût à son boulot et il n’avait fallu qu’un seul discours pour que l’on s’en rende compte. Et cela va être le cas, il va travailler d’arrache pied pour décrocher Jaguar et c’est Ginsberg qui va trouver le slogan parfait. C’est là que l’on sent encore une fois que la passation est proche et que les associés vont petit à petit partir. L’arrivée de Joan (à 5%) dans le capital de Sterling Cooper Draper Pryce va sûrement chambouler pas mal de choses. Elle a obtenue ces 5% au terme d’un arrangement pas très catholique. Elle veut prendre le pouvoir et elle a raison. Mais elle va surtout découvrir que Don n’est pas le méchant de l’histoire puisqu’il était contre cette idée dès le départ. Pour lui, il ne faut pas gagner de façon déloyale et il a raison. Le petit face à face entre Don et Joan était magnifique à la fin de l’épisode (également avec le montage qui est fait par la suite un peu plus loin dans l’épisode). Pete révèle quant à lui de plus en plus son côté malsain et méchant. Il est prêt à tout, même à sacrifier une nuit d’une femme et collègue à lui, mariée qui plus est. Les discussions autour de cette affaire sont succulentes et terriblement bien orchestrées. C’est ce genre de choses que j’adore dans Mad Men : les dialogues.

 

Ils sont toujours intelligents et laissent transparaitre ce que l’on attend de la série. Joan est sûrement le personnage le plus chamboulé de l’épisode et Christina Hendricks mériterait clairement un Emmy pour sa performance dans cet épisode. Elle était parfaite, guillerette et émouvante. La manière avec laquelle elle manie son phrasé m’étonnera toujours. Et elle en impose. En effet, elle va tout de même réussir à faire de Pete le moins que rien de l’affaire. J’ai hâte de voir comment tout ça va affecter le personnage. Car même si cela n’a pas eu de répercussions sur le reste de l’équipe (sauf Don pour le moment, qui ne comprend pas ce choix), je pense qu’il y a un sérieux problème d’éthique professionnelle qui pourrait bien coûter à Pete son travail à l’agence. Ce qui au fond, serait amplement mérité. C’est un requin, un vrai. Il ne sait même pas où s’arrêter (même si petit à petit on se rend compte de la vraie nature du personnage). Pete ne semble même plus heureux avec Trudy. Encore un ressenti alors que les deux commencent à s’engueuler au sujet d’où ils vivent (lui voudrait être plus près de son boulot, elle à l’air pur pour élever leurs enfants).

vlcsnap-2012-06-08-12h06m57s247.png

Joan va donc accepter la proposition, alors que Don est arrivé trop tard pour lui mettre son véto. La scène est sale, et je me demande comment Joan a pu ne serait-ce qu’oser accepter une proposition aussi machiste. Mad Men est une série qui parle avant tout des femmes, je l’ai toujours vu de cette façon (même si Don est un héros masculin). Elle parle de féminisme et de femmes qui ne se laissent pas marcher sur les pieds. Le geste de Joan est d’autant plus incompréhensible. A moins que ce soit un moyen de se venger de son mari qui l’a laissée seule. Un vrai geste désespérer. Dans le reste de l’épisode, il y a une autre histoire importance : le départ de Peggy. J’avais été spoilé malgré moi (et je rage encore contre les gens qui m’ont spoilés) sur son départ mais il s’est fait tout en émotions. Ce qu’il y a d’assez intéressant avec cette partie de l’épisode c’est que Peggy part par la petite porte. Son intrigue n’est pas celle qui prend le plus d’intérêt dans l’épisode en lui-même. Peggy en a marre d’être prise pour une bonne à rien (ou pas exactement). Il va sauver à la dernière minute un compte pour l’agence et elle rêve d’être avec tous ces hommes qui travaillent sur le pitch de Jaguar.

 

Elle aurait aimé être en charge du compte qu’elle a sauvée de justesse mais malheureusement ce n’est pas le sien, mais celui de Ginsberg. Peggy veut donc tenter de voir ce qu’ailleurs a à lui offrir. Elle va commencer à envisager même son départ de Sterling Cooper Draper Pryce. Etonnant quand on connait la loyauté étonnante de Peggy. Au fond, « The Other Woman » est une réponse à « The Suitcase ». Ils sont tous les deux des épisodes diamétralement opposés autour du personnage de Peggy et de la place qu’elle a dans la série. C’est même assez fascinant. Même si Don ne croit pas au départ de Peggy quand elle lui annonce au début, pensant qu’elle veut une augmentation, il va rapidement se rendre compte que la rupture est belle et bien là. Mad Men nous offre encore un symbole : Don qui baise la main de Peggy. C’était une scène magnifique qui m’a beaucoup ému, vous ne comprendrez. Mais que va-t-il advenir de Don sans Peggy, et Peggy sans Don, mais aussi Mad Men sans Peggy ? Tant de questions que je n’ose même pas me poser tellement j’ai envie de la retrouver maintenant, tout de suite. Elle me manquera beaucoup.

vlcsnap-2012-06-08-12h06m47s157.png

Enfin, Megan qui continue de tenter de réussir dans le milieu de Broadway. Elle va gagner une place pour 8 semaines de répétitions et un preview à Boston. Don n’est pas très frais pour accepter que sa femme puisse réussir, et cela se ressent encore. Au final, ce nouvel épisode de Mad Men prouve une fois de plus toute l’inutilité ascendante de Don Draper. Pas dans la série, mais dans l’agence. Il n’arrive pas à faire en sorte que Joan ne couche pas avec le responsable de chez Jaguar, il n’arrive pas à retenir Peggy, et il ne trouve pas le pitch pour Jaguar. Pauvre Donald.

 

Note : 10/10. En bref, meilleur épisode de la série et de l'année 2012 à ce jour.

Commenter cet article

Nic 08/06/2012 14:07


Cet épisode est vraiment Magnifique ! Et je peux comprendre toute ta rage pour les spoiliers concernant le départ de Peggy (Fuck you M Auselio ^^ ) Ensuiite ce que j'ai vrai vraiment apprécié
dans l'épisode c'est le déroulement du truc ! Jusque avant la fin on a l'impression que Don arrive à temps pour empecher Joan comme pour lui donner Bonne conscience ( parce qu'il sait exactement
qu'en quittant la pièce lorsque Pete propose son idée qu'elle ira au bout en fait) et puis là arrive ce discours de Don devant le comité et on nous refait toute l'histoire : Juste Astonishing
comme dirait les British .... Et enfin y'a Peggy j'ai été triste de la voir partir et t'a raison comment imaginer Peggy sans Don et Vice Versa weird quoi ! Et le Baise main OMG on ressent
 toute l'émotion des 2 personnages j'ai versé une larme je crois , puis quand peggy quitte l'agence on fait le parrallèle entre elle et Joan qui vient de gagner ses parts et là on comprend
pourquoi le titre est "The Other Woman" Cette série est juste énorme putain et les personnages ont une telle force c'est juste épatant ! Donc totalement d'ac avec toi Meilleur épisode de la
série.... for now .   

G 08/06/2012 12:44


Un 10/10 amplement mérité ! Cette série ne cesse de me surprendre, encore encore encore...