Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mad Men. Saison 5. Episode 6.

2 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Mad Men

vlcsnap-2012-06-02-20h28m20s57.png

 

Mad Men // Saison 5. Episode 6. Far Away Places.


Mad Men est une excellente série, ce n'est plus à démontrer et "Far Away Places" tente de nous prouver une fois de plus toute la finesse et la sagesse de son écriture. Les épisodes aussi bons que celui ci, ils se font rares dans une saison (et je ne parle pas que de Mad Men, je parle de toutes les séries diffusées en une année). Assez étrange dans sa construction, cet épisode surprend par la justesse des sentiments développés. J'ai été ému, tourmenté et surpris à la fois. Cet épisode m'a retourné. Je pense qu'il va me falloir le digérer correctement et ne pas me jeter comme un morale sur une part de tarte. Ce qui permet à "Far Away Places" d'être un épisode à la justesse impeccable c'est avant tout Peggy. Ce personnage a toujours été l'un des meilleurs de la série. Alors que depuis le début de la saison elle n'a pas forcément eu le temps de prendre vraiment la parole hors de ce qu'elle peut faire à l'agence (la campagne Heinz), on lui donne dans cet épisode l'opportunité d'exprimer ce qu'elle ressent.

Elle doit faire une présentation pour le client (NDRL : Heinz) et est stressée. Elle a peur de ne pas être à la hauteur de ce gros client. Sauf que Don est confiant et sait qu'elle saura être juste. Mais ce stresse n'est pas bon pour elle ou encore sa vie amoureuse. Le face à face avec l'homme qui partage sa vie actuellement, qui en a marre d'être le faible de l'histoire, était étrange mais brillamment interprétée. Le côté froid, concentré et stoïque de Peggy dans cet épisode m'a beaucoup surpris. Celle qui est d'habitude plus souriante, plus joviale et contente d'être là. Elle est tendue et une fois qu'elle apprend que Don ne sera pas là lors de sa présentation le stress monte encore d'un cran. J'ai tout simplement adoré et je pense que le personnage sera amené à grandir par la suite. On entrevoit les possibilités pour la suite de la saison, elles sont multiples mais je ne suis pas certain qu'elles peuvent être heureuses. Pendant ce temps, nous allons suivre les aventures de Don et de Megan.
vlcsnap-2012-06-02-19h55m51s18.pngAfin de faire un break, il emmène sa femme pour un petit week end en amoureux et laisse donc son travail en plan, sans même broncher et en se disant que ce n'est pas grave. Don a beaucoup changé en cinq ans et je pense que c'est cette année qu'il a le plus changé. Il revit avec Megan, et c'est même presque une toute nouvelle jeunesse pour lui. Il était droit, et avait dans les débuts de la série, un certain sens des responsabilités. Dans cette saison, il est tellement obnubilé par sa femme, qu'il ne veut pas voir partir, qu'il fait tout pour presque l'étouffer. C'est en tout cas de cette façon là que je le ressens. Dans cet épisode le petit week end va tourner court quand lui et sa femme vont s'engueuler pour une simple histoire de glace. C'est une engueulade classique de couple mais j'ai trouvé qu'elle était juste. J'ai un instant retrouvé le vrai charme du cinéma de ces années là, celui de Hitchcock (principalement Pas de printemps pour Marnie ou L'homme qui en savait trop) et cie.

Don croit avoir perdu sa femme et le fait qu'il soit aussi acharné à la retrouver prouve encore une fois combien il l'aime. Son retour à New York se déroule comme je l'attendais : intensément. Leurs retrouvailles, émouvantes, sont à la mesure de ce que l'on peut attendre de Mad Men. Enfin, on met aussi Don face à ses responsabilités dans quelques lignes échangées avec Cooper. J'ai hâte de voir ce que cela pourrait apporter par la suite, mais on assiste à mon avis à la chute de Don cette année. Une chute professionnelle. Celui qui était le grand créatif pourrait bien devenir un oublié de la publicité. Quant à Roger, c'est le troisième personnage sur qui on fait un petit focus dans cet épisode (construit différent et sur trois point de vue différents). Il est invité avec Jane à une dîner qui va s'achever par un petit délire sous LSD. Roger va prendre conscience de sa vieillesse dans un premier temps mais va aussi apprendre que sa femme n'est plus du tout amoureuse de lui.
vlcsnap-2012-06-02-20h13m36s169.pngJe ne sais pas quelles conséquences cela pourra avoir par la suite, mais Sterling est un personnage qui n'a pas été chamboulé autant que cette année dans la série. J'ai hâte de voir ce que les scénaristes lui réserve. Cela semble très intéressant en tout cas. Mais pour revenir sur cette petite soirée, la partie LSD était magistrale. Elle permet de mettre en avant le mal-être du personnage vis à vis de sa vieillesse dans un premier temps mais aussi de sa propre vie. Une vraie introspection réussie. Le procédés est bien plus intéressant ici que Don malade il y a deux épisodes de ça. Ainsi, cet épisode était parfait de bout en bout. Les dialogues sont magistraux, les acteurs au sommet de leur forme et la construction étonnant mais bien ficelée. Un des meilleurs épisodes de la série ? Peut être mais avant de valider cela il va me falloir voir le suivant, puis un autre et encore encore d'autres… on verra.

Note : 10/10. En bref, brillamment orchestré, un épisode parfait de Mad Men.

Commenter cet article

delromainzika 03/06/2012 12:16


T'inquiètes pas, une fois que t'es dedans ça s'enfile comme des petits pains les épisodes. Avant de me faire la saison 5 je ne suis revu toute la série (histoire que mes DVD me serve à quelque
chose aussi ^^) et j'ai mis très peu de temps pour tout revoir

julien 03/06/2012 12:05


mince faudrait vraiment que je regarde cette serie! mais 5 saisons a rattraper ca va etre dur!!