Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mad Men. Saison 7. Episode 3. Field Trip.

29 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Mad Men

vlcsnap-2014-04-29-08h53m49s8.jpg

 

Mad Men // Saison 7. Episode 3. Field Trip.


Je dois avouer que cette saison de Mad Men ne fait que me surprendre. Notamment car je ne m’attendais pas du tout à ce que Don Draper revienne à Sterling Cooper & Partners pour travailler. La plupart de l’épisode se concentre donc sur son retour à l’agence. Dès le début et le fait qu’il arpente les couloirs de l’agence comme si de rien n’était, l’épisode met donc en scène un malaise. Non pas pour Don mais pour les autres. Ce dernier prend le parti de ne pas montrer à quel point il doit sûrement avoir honte. Il y a donc Peggy qui va se rendre compte de son retour et glousser ou encore les partenaires qui eux vont trouver le moyen de discuter dans le dos de Don de son futur dans l’agence et puis la proposition finale qui va certainement tout changer. Je me demande vraiment ce qu’il va bien pouvoir se dérouler dans les épisodes à venir étant donné que la série arrive ici à un moment de son existence où elle doit changer la dynamique. Don est un très bon publicitaire et l’agence ne peut clairement pas se passer de lui. C’est en tout cas en le rendant plus ou moins indispensable lors de la discussion des partenaires que les choses évoluent. « Field Trip » était donc un épisode de transition, pas aussi bon que les deux précédents mais truffé de bonnes idées.

Bien que la direction que donne cet épisode n’est pas suffisante à mon humble avis, c’était un épisode qui permet de décoincer un peu la situation de Don. Ce dernier était face à un mur dans l’impossibilité d’évoluer. Cet épisode était aussi une sorte de retour aux sources pour la série alors que Mad Men invite Betty à faire une apparition. J’adore January Jones et je dois avouer que de la revoir dans la série me plait. Sa petite histoire de sortie des classes où elle va goûter au lait de vache (c’est une scène particulièrement drôle tant on sait pertinemment que ce n’est pas le genre de trucs qu’aime faire Betty) tout chaud était une bonne idée là aussi. Cela permet d’apporter un peu de légèreté dans un épisode qui en avait bien besoin. La relation entre Francine et Betty et surtout leur petite scène au restaurant c’était un très bon moment à partager avec les deux personnages. Cela permet aussi de faire revenir des personnages du passé de la série. Après tout, Mad Men entame avec cette saison 7 la dernière saison de son existence. C’est aussi l’occasion de faire des références aux précédentes années. Notamment Ken qui fait référence au pitch de Don du final de la saison 1.
vlcsnap-2014-04-29-08h46m13s56.jpgAu fond, Don, malgré sa crise, a été un visage important de l’agence. Tout le monde a le droit de faiblir à un moment dans sa vie, surtout quand comme Don on a longtemps été un numéro un. La série continue également de tenter Don. Par ailleurs, j’ai trouvé assez étonnant de voir à quel point Roger Sterling est le seul personnage qui peut rassembler tout le monde. Certes c’est celui qui va être là pour défendre Don (notamment car Don avait été là pour Roger à d’autres moments) et leur relation est réellement forte mais c’est aussi le seul qui va se rendre compte du fait que tout ce dont a besoin Don c’est de travailler. L’arrivée de Don à Sterling Cooper & Partners est déjà tout un symbole. On sent que la série veut transformer ce moment en grand moment. Et cela fonctionne très bien. Don doit être conciliant et le problème va devoir aussi se plier aux demandes des partenaires. C’est assez intelligent de mettre Don dans cette position. A la fois celle de son retour à l’agence (c’est quelqu’un qui a une valeur pour l’agence dans le sens où cette dernière ne trouve pas de nouveaux talents aussi importants que lui). On retrouve ici le Don des débuts avec un côté beaucoup plus humble (?).

C’est merveilleux, notamment quand il entre dans la salle des créatifs de l’agence afin de regarder la stratégie pour le dernier client. J’ai aussi adoré la réaction de Peggy. Cette dernière, dans son bureau, donne l’impression d’être aigrie par son propre succès. Alors qu’elle aurait très bien pu aller voir Don, elle va rester là et le juger. C’est merveilleux car au fond c’est très loin d’être ce que j’attendais de la part de Mad Men au premier abord mais cet épisode a su faire les choses de façon intelligente. L’électrochoc pour Don aura été d’avoir à Megan qu’il ne travaille plus depuis l’année dernière. Je pense donc que cette saison sera celle de Don et Roger. Le duo ne peut que sauver plus ou moins l’agence comme au bon vieux temps quand les deux étaient de vrais piliers. Finalement, ce nouvel épisode était très réussi même si c’est une transition et que forcément cela peut apparaitre beaucoup moins important que pas mal d’épisodes (notamment les deux premiers de la saison).

Note : 8/10. En bref, un retour attendu et réussi.

Commenter cet article