Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mad Men. Saison 7. Episode 6. The Strategy.

26 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Mad Men

vlcsnap-2014-05-26-00h20m07s104.jpg

 

Mad Men // Saison 7. Episode 6. The Strategy.


Depuis son retour à Sterling Cooper, Peggy n’a jamais vraiment été contente. Mais je dois avouer que j’aime beaucoup ce que tente de faire la série avec le personnage dans cet épisode en faisant plus ou moins la paix avec Don. Surtout que Mad Men, pour clôturer (ou presque) l’épisode utilise une très jolie scène de confessions entre Peggy et Don. La scène, tout en douceur, m’a beaucoup ému. Je ne m’y attendais pas du tout. Mais il faut dire que Mad Men a mis les forme. La série s’est clairement permise de mettre en avant tout ça afin de terminer sur une scène de slow sur « My Way » de Frank Sinatra. Que demander de plus au fond. Mais avant tout cet épisode est celui de la campagne Burger Chef. En effet, Peggy doit élaborer une stratégie et elle doit gagner ce compte pour l’agence. Pete, de retour de Los Angeles pour l’épisode, suggère que Don prenne en charge le brief et va donc commencer à se poser des questions sur sa légitimité, etc. J’aime bien la manière dont la série questionne Peggy. Cette dernière n’était pas le personnage le plus important de la saison jusque là et tout d’un coup, « The Strategy » a su lui donner un vrai but. Un but intelligent et surtout permettant de nous délivrer l’une des meilleures scènes (si ce n’est la meilleure) de la saison.

L’alchimie qu’il y avait par le passé entre Don et Peggy s’était rompue mais la série a malgré tout trouvé le moyen de renouer avec cette relation alors que les deux personnages vont réussir à passer du temps ensemble. Le but était que Peggy change d’avis sur Don et une fois que ce dernier aura réussi à se confesser, tout va changer. Le fait que Peggy revienne sur le devant de la scène grâce à Don est presque ironique mais au fond c’était tout ce que Mad Men pouvait faire pour me faire plaisir. Le téléspectateur et fan de la série que je suis aurait certainement très mal supporté l’idée que l’on enferme encore longtemps le personnage de Peggy. Je suis persuadé qu’il y a encore tellement de choses à raconter avec elle. Et cet épisode tend à nous le prouver. Les deux personnages se retrouvant face à face, plus ou moins perdus, dépités, etc. On ne sait pas trop comment prendre cette scène au premier abord et puis rapidement celle-ci permet à l’épisode d’avoir un cap légèrement différent. Car les doutes de Peggy font évoluer la série. Il n’y a pas que Don et ses problèmes qui donnent un coup de fouet aux intrigues de la série. Bien au contraire. Mad Men sait très bien avancer toute seule.
vlcsnap-2014-05-26-00h11m38s131.jpgEt puis j’ai toujours vu Mad Men comme une série très féministe. On le ressent aussi bien du côté de Peggy (notamment dans certains de ses faces à faces avec Don dans la première partie de l’épisode où elle joue le rôle de la femme forte) que du côté de Joan. Cette dernière continue de me faire rire et plaisir. Il faut dire que Christina Hendricks, malgré sa présence plus que sporadique délivre tout ce que l’on peut attendre de sa part (si ce n’est plus). Le retour de Pete à New York permet aussi de faire avancer les choses. C’est certes une facilité scénaristique, un accessoire, mais peu importe, il apporte un peu de fraicheur bienvenue dans ces locaux alors qu’ils respirent à la fois la folie de Michael mais aussi la mort de Lane (même si peu de gens semblent s’en rappeler). La petite visite de Megan au bureau était pleine de charme elle aussi et sort Mad Men de sa mécanique. On tente donc de nous envoyer dans de nouvelles directions avec les personnages et Megan est clairement celle qui pouvait donner un coup de fouet, comme Pete, aux personnages dans l’agence. Pour en revenir à Joan, cette dernière est un peu coincée. Finalement, quand on regarde la vie de tous les personnages de l’agence, elle est misérable pour tout le monde.

Ils tentent juste de garder les apparences saines et sauves. Finalement, « The Strategy » est clairement un solide épisode de Mad Men qui fonctionne comme sur des roulettes et donne à la série tout ce dont elle a besoin pour s’achever dans les meilleures conditions. Avec une Peggy plus présente, une très belle scène avec Don (qui n’est pas sans rappelée celle des adieux de Peggy à Don dans la saison 5).

Note : 9/10. En bref, une magnifique scène (encore une fois).

Commenter cet article