Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mafiosa, le clan. Saison 2. BILAN.

16 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

mafiosa-le-clan-saison-2.jpg

 

Mafiosa, le clan // Saison 2. 8 épisodes.
BILAN


Je vous parlais il y a très peu de temps de la première saison de Mafiosa comme d'une série prometteuse et surtout passionnante. Mais ce que je n'avais pas encore vu c'est la seconde saison qui fait monter les attentes du téléspectateur d'un cran (et il n'est pas petit celui là). Cette saison est une vraie réussite, pour de nombreuses raisons. Non seulement elle prend des risques en éliminant un bon nombre de ses protagonistes mais ensuite, elle se permet aussi de créer une rivalité passionnante entre Jean Michel et sa soeur Sandra. C'est sûrement ce qu'il y a eu de plus intéressant dans cette saison (en plus des magouilles de chacun). Il faut dire que la saison précédente commençait déjà à lancer les hostilités. En effet, Sandra héritait du clan et Jean Michel de rien. Il devait rester le pauvre homme de main de Sandra. Ce qui ne lui plaisait pas vraiment. Jean Michel se faisait arrêter à la fin de la saison précédente pour son implication dans le clan. C'était lui ou Sandra et lui. Elle a fait le bon choix mais pas vraiment pour son frère qui se retrouve en prison. Rapidement il va réussir à sortir grâce à Sandra. J'ai d'ailleurs adoré le jeu qui se profile entre Sandra et les autorités.
vlcsnap-2012-09-12-00h06m39s87.pngElle sait pertinemment qu'elle a la main sur à peu près tout ce qui se fait à Bastia mais également sur quelques business à Marseille. Le clan Paoli est fort et surtout imposant mais va être affaibli aussi. Des petits malfrats vont petit à petit faire leur apparition en tentant tant bien que mal de manger le marché des Paoli sans réellement y parvenir totalement. Petit à petit se met aussi en place un système de vengeance assez efficace. Destituée Sandra veut se venger des gens qui l'on trahie. C'est à partir de ce moment là que les têtes commencent à tomber une à une. Et il n'y a pas de pitié. Notamment pour ce pauvre Andreani, révélation de la saison 1. Fabrizio Rongione va se retrouver dans une position différente durant cette saison. En effet, il va faire chavirer le coeur de Sandra. Il fallait qu'il y ait des histoires d'amour aussi dans cette série. Ce n'est pas totalement réussi (notamment parce que l'on a du mal à croire au fait que Sandra puisse avoir un amant).

Mais rapidement se met en place une réelle synergie entre les deux personnages et cet amour naissant va réellement devenir fusionnel dans l'épisode où le pauvre Rémi va se faire tuer des mains de Jean Michel. Mais il faut aussi avouer que le pauvre Rémi s'est fait tuer pour avoir assassiner de sang froid Marie Luce Paoli, la femme de Jean Michel. Cette dernière balançait des informations aux condés et Andreani l'a découvert. Il veut tout faire pour protéger Sandra, et va même aller jusqu'à tuer la femme de son frère. Le clan Paoli se désarçonne, il se détruit durant cette saison. Et l'on prend un pied d'enfer à suivre les face à face entre Hélène Fillières et Thierry Neuvic. Les deux acteurs ne sont pas sous exploités dans leurs rôles respectives et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est une vraie réussite en tout point. Il y a donc de l'action, et surtout des nouveaux personnages qui font leur apparition.
vlcsnap-2012-09-11-23h55m52s18.pngJe pense à Moktar, ce petit malfrat qui aura à mon avis un rôle beaucoup plus important dans les évènements de la prochaine saison (puisqu'il a tout de même fait presque assassiner Sandra). Joey Starr est un acteur de bonne facture. Ce n'est pas un acteur parfait c'est certain, mais il ne s'en sort pas trop mal et j'aime bien. Surtout qu'il n'est pas surexploité ce qui évite de l'utiliser de façon trop anodine et surtout sans intérêt. Il est donc employée quelques minutes par épisode afin de mettre en place l'intrigue de la prochaine saison avec efficacité. Pendant ce temps, nous suivons les aventures de Carmen, la fille de Jean Michel et Marie Luce. Elle fait sa crise d'adolescence et pour cela, elle va trainer avec des filles peut fréquentables et commencer à commettre des braquages ce qui n'est vraiment pas du goût de son père. Carmen va vivre pas mal de choses durant cette saison et je pense que l'on aura l'occasion d'y revenir. Elle doit aussi se préparer à prendre la relève un jour de la famille.

C'est à mon sens ce à quoi elle doit se préparer. Elle a un fort caractère, un peu comme sa tante. Sandra aime beaucoup Carmen, et elle entretient une relation assez différente de ce que l'on pourrait croire finalement. Au fond, cette seconde saison de Mafiosa n'a que très peu de défauts. Son premier défaut est sûrement d'avoir eu un petit creux au beau milieu de la saison avec un ralentissement abrupte du rythme (rapidement relancé derrière). C'est dommage parce que cela casse complètement le truc. Mais l'épisode 6 a su remettre Mafiosa dans le droit chemin et le cliffangher de cet épisode donnait tout de suite envie de voir la suite (je plains les gens qui ont du subir ce cliffangher lors de la diffusion sur Canal +). Et maintenant vous pouvez me faire confiance, je vais revenir sous peu vous parler de la prochaine saison de la série. Car je suis encore plus excité à l'idée de la découvrir. Cette montée en puissance et la possibilité que Jean Michel puisse périr, franchement bravo !

Note : 8/10. En bref, une saison maitrisée, palpitante et surtout montant petit à petit en puissance pour explorer à la fin dans un bain de sang jouissif et soigné.

Commenter cet article