Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Mafiosa. Saison 5. Episodes 1 et 2.

17 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-04-17-13h26m15s213.jpg

 

Mafiosa // Saison 5. Episodes 1 et 2. Un / Deux.


C’est bon, on entre dans la dernière ligne droite de Mafiosa. En effet, deux ans après la saison 4, Canal + a enfin décidé de diffuser la suite de la série de mafieux la plus intéressante de France. La saison 4 était une sorte d’apothéose où tout était monté d’un coup d’un seul. Je me souviens que j’ai rapidement vu toutes les saisons de la série il y a deux ans de ça. J’enchaînait les épisodes les uns après les autres sans jamais pouvoir m’arrêter. J’étais ravi qu’elle soit renouvelée pour une dernière saison mais l’attente fût extrêmement longue. Plus le temps passait et plus mes attentes étaient démesurées bien évidemment. En tout cas je ne vais pas bouder mon plaisir devant cette saison 5 puisque les deux épisodes ont su me captiver comme il se doit et me replonger dans l’univers de Mafiosa. Cependant, je dois avouer qu’avec le temps qui passe j’ai été un peu déphasé. Dès le premier épisode les choses évoluent dans une direction des plus surprenantes. En effet, Carmen Paoli est convaincu de la culpabilité de Sandra dans la mort de son père et offre à Tony et Manu l’argent dont elle a hérité afin de la faire abattre.

Je me demande vraiment comment Mafiosa peut se clôturer, surtout que même si j’ai envie de penser que Sandra va mourir (l’issue la plus logique), ils pourraient aussi nous surprendre dans un sens totalement différent. Le premier se divise donc en deux temps. Il y a d’un côté Carmen qui s’organise afin de faire éliminer Sandra et de l’autre Sandra qui tente d’organiser sa sortie de prison avec l’aide de son avocat, Daniel. Mais elle veut avant tout faire le point avec sa nièce ce qui n’est pas aussi simple que l’on ne pourrait le croire. La série s’en sort très bien dans le contraste. Il y a donc deux univers, d’un côté une femme libre et de l’autre une femme emprisonnée. Même si l’on sait pertinemment que tout cela ne reste pas dans cette configuration dès le second épisode (Sandra est remise en liberté), le tout ne manque tout de même pas de rythmé. Mafiosa choisie donc un ton peut-être plus sombre et noir que les années précédentes. Il faut bien avouer que ce n’est plus l’heure de rigoler et que la saison 4, bien que très jouissive d’un point de vue de l’action et de la tension, ne peut pas être un modèle pour une dernière saison.
vlcsnap-2014-04-17-14h07m09s168.jpgPour clôturer le chapitre de Mafiosa il faut absolument que la série se concentre sur le fait que les personnages sont tous suspicieux les uns envers les autres. Même le téléspectateur ne sait plus vraiment qui croire et surtout n’a aucune idée de comment tout cela peut bien se terminer. Le regard que Mafiosa tente de porter sur son histoire et ses personnages est donc assez sombre et acéré. On sent qu’il y a pas de place d’autres choses. On installe alors le doute chez tous les personnages de la série de façon intelligente. En plus de ça, les règles du jeu ont changé. On n’est plus dans une dynamique où il faut gagner de l’argent mais tout faire pour s’en sortir avec le plus possible. Carmen dans tout ça est vraiment un roc. Je ne m’attendais pas du tout à ce que le personnage prenne une telle ampleur mais Phareelle Onoyan s’en sort royalement bien. C’est dans le second épisode que Mafiosa met en scène le premier face à face entre Carmen et Sandra de la saison. Un face à face sous haute tension où les regards sont scrutés, les dialogues ciselés.

Sandra clame son innocence et forcément Carmen en face ne veut rien entendre. Afin de la convaincre qu’elle n’a pas tué Jean Michel, Sandra va devoir ramer. Pendant ce temps, la gendarmerie va mettre Tony sur écoute. Une manière intelligente qui nous permet de plonger différemment dans le monde de Mafiosa. En effet, c’est au travers du regard de Tony que l’on creuse ici quelque chose et accessoirement des échanges qu’il peut avoir avec d’autres personnages de la série. C’est très soigné et la série met encore une fois le paquet pour nous surprendre. Finalement, ces deux épisodes servent un retour plutôt succulent pour Mafiosa. C’est travaillé et il y a de très bonnes choses. Alors certes tout n’est pas parfait (notamment sur la place de la police, le fait que l’on relâche un peu trop facilement Sandra, etc.) mais globalement cela rutile très bien. Il y a même quelques scènes assez drôles (notamment le pare-brise des flics au début du premier épisode) qui apporte un sentiment léger au milieu de toute cette noirceur. La saison ne peut pas bien se terminer de toute façon et c’est justement ce qui rend le spectacle aussi intéressant.

Note : 7/10. En bref, retour réussi pour Mafiosa.

Commenter cet article