Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Magic City. Saison 1. Episode 4. Atonement.

29 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-04-29-15h18m29s254.png

 

Magic City // Saison 1. Episode 4. Atonement.


Quel plaisir de retrouver chaque semaine les années 50 de Ike et cie. Magic City est arrivée en très peu de temps à créer un univers assez droit et chaleureux. Malgré l'amoncellement des meurtres, et des manigances qui plongent les personnages et l'univers dans le chaos de la société, c'est bien écrit, soigné niveau réalisation, et Jeffrey Dean Morgan est top. Quand je parle de Magic City j'ai du mal à trouver des choses à redire sur les épisodes. Ce n'est pas parfait, mais j'ai ce sentiment qu'il y a toujours un côté achevé dans la série. Du coup, une série qui va au bout des choses n'est pas une mauvaise série. Sans compter qu'elle n'a pas peur de dire au revoir à des personnages ou même à des intrigues en cour de route. Ce qui me plait le plus dans cet épisode de Magic City c'est sûrement le petit monologue de Vera. Ce personnage était un tantinet caché dans la série, et pourtant Olga Kurylenko est toujours au sommet de sa forme (dans tous les sens du terme) mais je ne sais pas trop pourquoi c'est la première fois que je l'ai vraiment aimé.

Vera se retrouve donc à se lamenter sur le fait qu'elle n'a pas d'enfant avec Ike. On peut la comprendre. Elle voudrait bien que sa vie avance, et notamment avec Ike. Le couple est d'ailleurs assez étrange, car Vera cache aussi pas mal son jeu. Je ne suis pas certain que la saison les séparera, ce qui sera une très mauvaise idée (Ike a besoin d'une certaine stabilité pour survivre, et une seconde saison sans un Ike au sommet de son art, ce ne serait plus Magic City). Mais je pense qu'il faut chambouler la vie de ce couple qui reste le seul élément très stable de la série. Pendant ce temps, Vera doit s'occuper de la sécurité d'un évènement autour de Jackie Kennedy. Au fond de moi, dans mon esprit, je pense au fait que JFK va mourir quelques années plus tard seulement. Je ne suis pas certain que Magic City durera assez longtemps pour que l'on puisse y voir à l'écran et c'est dommage (j'adore le traitement de ce fait historique dans les séries, notamment Mad Men qui avait fait tout un épisode là dessus et très touchant et percutant).
vlcsnap-2012-04-29-15h14m54s160.pngQuant à Victor, il tente de faire en sorte que sa femme puisse enfin partir de Cuba et rejoindre Miami. Tout cet embargo cubain vu depuis les Etats-Unis et surtout Miami n'est pas une mauvaise idée. J'aurais peut être préféré que Victor ne soit pas aussi peu réactif. Mais bon, au fond, ce n'était pas tellement décevant. Ce n'est pas l'intrigue qui m'a le plus plu en tout cas, c'est certain. Car d'un autre côté, le corps de Mike Strauss est saisi. Là encore on chamboule la mécanique de la série, et notamment des morts. La logique veut que la fin de l'épisode nous offre un enterrement très émouvant et touchant. J'aurais presque verser une petite larme si Mike manquait à mes yeux à la série, mais ce n'est pas le cas (seulement 4 épisodes que l'on est dans l'histoire, pas une année entière). Enfin, l'intrigue de Ike développe encore une fois la vie de son hôtel. C'est ce qui galvaude peut être le personnage, mais j'aime bien. L'hôtel est un lieu où il peut se passer tellement de choses. La preuve encore une fois avec cet épisode.

Note : 7.5/10. En bref, un solide épisode rondement bien mené une fois de plus. Magic City surprend et arrive même à toucher.

Commenter cet article