Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 2. Episode 6. Boys will be Boys.

16 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-07-16-14h04m36s114.png

 

Major Crimes // Saison 2. Episode 6. Boys Will Be Boys.


Cette seconde saison de Major Crimes me plait toujours autant. Bien que l'épisode précédent était surement le plus faible de la saison, il n'était pas pour autant mauvais. Un peu comme avec "Boys will be Boys" finalement. Pour tout vous dire, j'ai repensé à un titre de Paulina Rubio (qui va intégrer le jury de X Factor USA saison 3). Mais au delà de cette petite référence qui n'était certainement pas pensée comme une référence à Paulina Rubio, j'ai trouvé cet épisode plutôt bon. D'une part car il permet encore une fois de faire évoluer Rusty. Ce personnage est de plus en plus plaisant. Si dans la première saison l'acteur n'était pas ce qu'il y a de plus inspiré, finalement il a su petit à petit se faire une place dans la série. L'acteur n'est pas parfait, mais ce que j'aime bien chez lui c'est justement son innocence et le fait qu'il n'est pas parfait. Il apporte un côté touchant à Major Crimes. Et sa relation avec Sharon, à qui il demande des conseils, je suis un grand adepte. Par ailleurs, j'ai l'impression que la série commence à sous entendre pour lui la question de sa sexualité.

On sait bien qu'il a fait des trucs pas très catholiques avec des hommes pour de l'argent avant de rencontrer Sharon mais au fond est-il gay ou hétéro ? La série n'a jamais réellement défini la situation du personnage. Jack pose donc une question légitime et de façon très légère, sans trop se prendre la tête finalement (ce qui est appréciable). Major Crimes ne tente pas non plus d'être moralisatrice à ce sujet et je l'en remercie alors qu'il y a toujours de quoi tomber dans les facilités. Pendant ce temps, Major Crimes continue de me surprendre. L'introduction de cet épisode était plutôt belle et inspirée. Ce n'est pas ce que la série a fait de mieux aussi bien en termes d'introduction que de cas de la semaine mais je dois avouer que j'ai trouvé ça assez divertissant. Cela change de ce que l'on peut voir dans beaucoup de séries policières qui prennent chaque semaine la même formule et l'étirent à tire larigot (oui, je te parle à toi Rizzoli & Isles). En plus de bénéficier de quelque chose de moderne et de bien fichu, Major Crimes a aussi de bons personnages.
vlcsnap-2013-07-16-14h00m01s178.pngAlors certes, Andy et Mike n'étaient pas aussi bien utilisé que dans les précédents épisodes, tout comme Provenza, mais j'ai trouvé encore une fois mon compte. Le côté papi du casting finit presque par devenir un grand atout de la série et je ne m'y attendais pas du tout. Surtout que justement, le casting était ce qui me rebutait le plus au premier abord avant de commencer la série la saison dernière. L'affaire de la semaine et cette histoire de disparition ne manquait pas par moment de mordant. Bien que je trouve que la série aurait clairement pu pousser un peu plus loin, pour le moment je suis plutôt ravi de la direction que Major Crimes prend. C'est une série assez intelligente. Maintenant je me demande comment la série se prépare à évoluer car elle a encore pas mal de bonnes choses à nous raconter autour de ses personnages comme quoi, parfois une série peut être médiocre et devenir réellement bonne par la suite. Cependant, peut être que j'ai envie de voir quelque chose de plus léger la prochaine fois. L'épisode était riche, peut être un peu trop, et pas assez fun non plus (ce qui a plutôt réussi à Major Crimes ces derniers temps).

Note : 5/10. En bref, sans manquer de mordant ou de poser de bonnes questions, cet épisode Major Crimes était peut être un peu trop calorique pour l'été. Mais rien de bien grave.

Commenter cet article