Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 2. Episode 9.

6 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-06-14h27m08s173.png

 

Major Crimes // Saison 2. Episode 9. There's No Place Like Home.


Après le bouleversant épisode précédent, je me suis demandé ce que Major Crimes pouvait encore nous prouver. La série a déjà servi tellement de plats différents dans cette seconde saison que finalement plus le temps passe et plus je me demande comment d'autres séries policières peuvent mieux fonctionner alors que celle-ci est inspirée et divertissante. Ce "There's No Place Like Home" n'est pas le meilleur épisode de la saison mais je dois avouer qu'il y avait quelque chose de réellement agréable derrière cette aventure et cela passe pas la belle brochette de guest star. En effet, entre Paul Dooley, Doris Roberts, Ron Glass, Marion Ross et Tom Conway, on a eu notre lot de personnalités loufoques. Je ne saurais dire le guest que j'ai préféré car tous avait quelque chose d'assez drôle. L'histoire derrière l'affaire de la semaine était tout de même grandiose. En effet, un de leurs ami est mort et a légué le batiment dans lequel tout le monde habite à sa famille (c'est à dire eux) sauf que son fils est venu rafler la mise et à faire de leur vie un enfer.

C'est le genre de cas de la semaine que l'on n'a pas l'habitude de voir dans le monde des séries et je dois avouer que c'est le genre de choses que je trouve assez amusant finalement. Alors certes, on aurait pu avoir droit à un épisode plus reflexif, comme l'épisode précédent, mais il est aussi parfois bon de ne pas se prendre la tête devant une enquête et de passer un bon moment, même en rigolant un bon coup. Major Crimes ne cherche pas à être une comédie mais juste un divertissement efficace et elle parvient à nous le prouver efficacement encore une fois. Pour prouver que l'épisode était une bonne idée il vaut donc se rapprocher des personnages de celui-ci que j'ai trouvé particulièrement bons. Notamment pour leurs répliques, leur défense (au tribunal, un grand moment encore une fois). Il y avait également une scène d'interrogatoire pleine d'humour et de folie. Quelqu'un me disait il n'y a pas si longtemps que The Closer (la série mère) sait créer des ambiances au travers de sa salle d'interrogatoire.
vlcsnap-2013-08-06-14h23m49s239.pngEt je pense qu'elle a légué tout ça à sa petite fille, Major Crimes. En effet, derrière certaines scènes d'interrogatoire il y a toujours quelque chose d'original. Cela peut être émouvant ou drôle, au choix. Mais la série associe toujours aussi bien les deux et cela me fait vraiment plaisir. Maintenant, je retiens également la petite scène après le générique où Doris Roberts chante "Time of my Life". C'était trop court, on en veut bien plus. Surtout que c'était tellement fun et que cela s'accordait tellement bien avec l'ambiance de cet épisode. Major Crimes est une série qui ne se laisse donc aucune limite. Aussi bien au travers des personnages qu'au travers des intrigues et je dois avouer que cela me fait vraiment plaisir. Après, cet épisode aurait peut être pu ajouter quelque chose pour Rusty qui ne sert pas à grand chose et qui est encore un pleine évolution dans la série. Il y a encore bien des choses à dire, surtout que le pauvre est maintenant coincé entre ses histoires et ses questions.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode amusant aux guest star excellentes.

Commenter cet article