Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Manhattan. Saison 1. Pilot.

28 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-28-13h08m00s212.jpg

 

Manhattan // Saison 1. Episode 1. Pilot.


En plus d’être le nom diffusé à la presqu’île new-yorkaise, Manhattan est aussi le nom d’un projet, celui de la création de la première bombe atomique à Los Alamos au Nouveau Mexique. Cette série nous raconte donc l’histoire de ces scientifiques qui vont tenter de créer l’un des problèmes les plus ambitieux mais aussi destructeur du siècle dernier. Ce qui est appréciable là dedans c’est le fait que la série nous expose tout un tas de choses à la fois d’un point de vue mystérieux mais aussi d’un point de vue des relations entre les personnages. Ce premier épisode n’est pas parfait mais la série est tout de même bien écrite et avec un tel casting, on ne peut s’empêcher d’avoir envie d’en voir beaucoup plus. Sam Shaw (Masters of Sex) fait ici plus ou moins ses premières armes en tant que créateur et nous offre une série historique qui permet aussi à WGN America de changer un peu de style (après le point de vue historico-fantastique sur les sorcières de Salem qui n’était pas à la hauteur de mes attentes). Si la série prend un sujet qui a déjà été vu et revu (la Seconde Guerre Mondiale), le Projet Manhattan est tout le contraire, une plongée intelligente dans un univers que l’on ne connaît pas vraiment.

"Manhattan" suit les scientifiques brillants, mais imparfaits, impliqués dans la plus grande course contre la montre de l'histoire de la science, la construction, clandestine, de la première bombe atomique du monde à Los Alamos, Nouveau-Mexique.
Les scientifiques et leurs familles tentent de co-exister dans un monde où secrets et mensonges s'introduisent dans chaque aspect de leur vie.
vlcsnap-2014-07-28-13h43m48s189.jpgC’est à mon humble avis le plus gros problème de Manhattan. Puisque tout le reste est d’une fluidité étonnante. Je m’attendais à m’ennuyer terriblement et finalement j’ai retrouvé par moment un peu de Bomb Girls cette série canadienne sur les femmes fabricants des munitions pendant la Seconde Guerre Mondiale mais aussi de ces séries d’espionnage se déroulant à une autre époque. Le contexte a beau être quelque chose de déjà vu, l’intérieur de la série creuse alors d’autres choses afin de nous sortir de ce que l’on sait déjà. On a donc des personnages charismatiques qui sont présentés au fil de l’épisode avec des intrigues reconnaissables et que l’on a tout de suite envie de suivre. Que cela soit Frank Winter (incarné par John Benjamin Hickey - The Big C -) ou encore sa femme Liza (incarnée par Olivia Colman - Dollhouse -), en passant par Abby Isaacs (incarnée par Rachel Brosnahan - The Blacklist -). L’enjeu premier est donc avant tout de nous présenter comme cette petite ville construite pour l’occasion fonctionne réellement. Il y a donc tout un tas de relations qui sont petit à petit mises en branle et peu importe, le but est aussi de garder des secrets. Car le travail que tout le monde fait là bas… c’est top secret.

La présence de l’armée se fait elle aussi ressentir, créant chez certains personnages une certaine peur panique, la peur de ne pas se sentir à l’aise chez soi. C’est sans compter sur toute la paranoïa ambiante et toutes les questions qui peuvent se poser à droite et à gauche. S’il fallait s’attendre à ce qu’un scientifique crache le morceau à sa femme sur le projet histoire qu’elle n’ait pas envie de partir, je dois avouer que c’est aussi une façon de confiner tout le monde et de nous donner l’impression que l’on ne peut pas sortir de cette petite ville (sauf dans un sac mortuaire, je suppose). Le but n’est donc pas de nous raconter seulement l’histoire de la création de la bombe mais aussi tout ce qui va autour. De la vie des scientifiques à celle de leurs familles. Tout est passé au crible et je pense que Sam Shaw a beaucoup appris sur Masters of Sex, la série de Showtime qui se déroule à une autre époque elle aussi. Avec quelques facilités à droite et à gauche, ce premier épisode est une introduction soignée pour un sujet plein de promesses. En espérant que la suite nous offre autant de belles choses en éloignant petit à petit certaines facilités.

Note : 7/10. En bref, un pilote réellement intéressant laissant espérer beaucoup plus pour la suite.

Commenter cet article