Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Married. Saison 1. Pilot.

20 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Married

vlcsnap-2014-07-19-20h52m43s129.jpg

 

Married // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Vous en connaissez beaucoup des femmes qui acceptent que leur mari aille voir ailleurs dans le but de sauver leur mariage ? C’est en tout cas la tentative de Andrew Gurland (Le dernier exorcisme, Dépucelage mode d’emploi) qui tente de nous raconter l’histoire de ce couple qui bat de l’aile. On retrouve donc une problématique romantique, un peu comme dans l’autre comédie de FX lancée cet été, You’re the Worst. Sauf que je n’ai pas été aussi charmé que j’aurais aimé l’être par ce pilote de Married. Il y a du potentiel, c’est certain, mais il y a quelque chose qui m’a donné l’impression d’avoir déjà vu cette histoire dans une autre comédie. Il faut dire que le ton n’est pas si novateur que ça et qu’il n’apporte donc pas grand chose. Pourtant, comme je le disais, il y avait du potentiel pour faire beaucoup plus finaud, plus drôle et agréable. Car cela me rappelle parfois un peu ce que Nat Faxon pouvait faire dans Ben & Kate (même si l’histoire de base était très différente). Disons que l’acteur donne l’impression qu’il joue ici le même rôle et Judy Greer (Two and a Half Men, Arrested Development) joue donc plus ou moins sa Kate même si ce n’est pas vraiment le cas non plus.

Un homme marié reçoit la permission de sa femme de chercher une maîtresse dans le but de sauver leur histoire...
vlcsnap-2014-07-19-20h51m14s14.jpgLe problème c’est que ce premier épisode de Married ne nous fait pas vraiment de vibrer par sa nouveauté. Bien au contraire, on a rapidement l’impression de voir l’histoire répéter encore et encore ses gimmicks, sans compter que le tout est terriblement prévisible. Andrew Gurland qui n’est pas forcément connu pour être un grand scénariste (son palmarès de scénarios n’est pas très convaincant en tout cas), tente donc de nous donner l’impression que sa comédie raconte une vraie histoire de mariage comme si son sujet était si universel. Sauf qu’il ne parle pas vraiment des problèmes d’un mariage, bien au contraire, il se complait donc dans ce que le genre peut faire de moins original, de plus cartographié. C’est de la comédie balisée et même si la bonne humeur de Nat Faxon parvient à faire une grande partie du boulot (c’est déjà pas mal), ou bien que sa confrontation avec Judy Greer semble fonctionner, ce n’est pas suffisant. J’ai besoin que derrière on me justifie tout ça, que la comédie ait du sens et que l’on n’ait pas l’impression de voir des vignettes attachées les unes aux autres. Toute cette histoire de chien qu’il va offrir à une jeune femme afin de la séduire ce n’était pas forcément bête mais j’ai l’impression que Married ne cherche pas à ailler plus loin.

Au contraire, on a donc l’impression que cette comédie cherche à jouer au Bingo de la comédie romantique de couple marié. Le genre a déjà fourni tout un tas de ratés ou bien de réussites mais la question de l’adultère n’avait jamais vraiment été traité. Sous cet angle en tout cas. J’avais donc bon espoir que Married parvienne à me séduire, à la fois par son casting (et c’est plutôt le cas) mais aussi avec son pitch qui pouvait faire une comédie efficace et intéressante. Mais il ne se passe strictement rien. Tout est prévisible, tombe donc comme un soufflé. Que fallait-il attendre de Married ? Je ne sais pas vraiment mais en tout cas, je suppose qu’il ne fallait pas attendre grand chose. FX est une chaîne qui fait des tas de trucs qui sont beaucoup plus osés (You’re the Worst ne l’est pas non plus, pourtant la base pouvait délivrer un truc beaucoup plus original). Par ailleurs, on ne comprend pas vraiment le problème de ce couple. On se demande même pourquoi ils n’ont pas une vie sexuelle hyperactive. En espérant que la suite révèle un peu plus des secrets de la série car j’ai envie de faire confiance.

Note : 4.5/10. En bref, pas très convaincant, malheureusement.

Commenter cet article